À partir de 2019, les véhicules Volkswagen pourront communiquer entre eux grâce à la technologie pWLAN. Qu’en est-il exactement? L’information en temps réel sur le trafic, les accidents ou tout renseignement relatif aux conditions de conduite sera transmise aux autres véhicules, et ce, en quelques millisecondes.

La stratégie de Volkswagen est d’inclure la technologie pWLAN dans tous ses modèles, en plus de la connectivité. « Nous voulons accroître la sécurité sur les routes à l’aide de véhicules en réseau, et la manière la plus efficace d’y parvenir est le déploiement rapide de cette technologie », a déclaré Johannes Neft, chef de développement chez Volkswagen. « Ce qui importe le plus, c’est que cette technologie soit utilisée de manière constante et par le plus grand nombre de manufacturiers et partenaires possible. »

Ce nouveau système pourra, par exemple, identifier une voiture qui fait un arrêt d’urgence ou encore détecter de la glace noire. En une fraction de seconde, cette information sera partagée, permettant ainsi aux autres usagers de la route de réagir à cette situation dangereuse de manière appropriée.

Lorsque les services d’urgence et la police seront équipés de la technologie pWLAN, il sera alors possible pour les conducteurs de recevoir à l’avance l’information quant à la distance et la direction d’une ambulance, d’un camion de pompier ou encore d’une voiture de police, bien avant qu’un de ces véhicules soit visible.

D’ailleurs, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Autriche, les opérateurs d’infrastructures de transport ont annoncé leur désir d’équiper les remorques utilisées pour les barrages routiers, espérant ainsi réduire les collisions sur les chantiers routiers.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!