Rapide et Dangereux nous l’a confirmé à moult occasions : faire un film basé sur des voitures, ça coûte cher! Et bien le film Baby le chauffeur semble être l’exception qui confirme la règle. Récemment, lors d’une entrevue télévisée, le responsable des voitures du long métrage, Sean Ryan, a affirmé avoir acheté plus ou moins 150 voitures seulement pour la production de ce film.

Selon les dires de Ryan, il a commencé à acquérir les voitures au début du mois de janvier et il a eu besoin de 6 semaines pour acheter l’ensemble des 150 voitures. Sa flotte est constituée de véhicules destinés aux cascades, mais également pour les figurants. Rassurez-vous, Baby n’a pas détruit 150 de ces voitures. Cela dit, bon nombre des bolides du personnage principal, ont été détruits lors du tournage des scènes d’action.

Ryan a pris soin de préciser quelques détails importants lors de cette entrevue. Apparemment, la grande majorité des scènes d’action ont été écrites avec une précision chirurgicale. Le réalisateur, Edgar Wright, a réfléchi à ce projet depuis 2003. Ainsi, lorsque le processus de réalisation a débuté, tous les modèles de voitures étaient choisis. Le travail consistait donc à modifier celles-ci. Il affirme que chaque véhicule ayant pris place dans une scène d’action a été soigneusement modifié pour répondre aux exigences du scénario.

Si vous êtes désireux d’assister à de belles scènes de course enivrantes, n’ayez crainte, vous serez amplement servis. Cela dit, ce film ne ressemble en rien aux longs métrages conventionnels d’Hollywood. À vous de juger. Nous attendons vos impressions du film!

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!