Ford ne se gêne pas pour s’approprier plusieurs grands clichés du fameux American Dream. Rien qu’en se basant sur leurs ventes de camionnettes de la série F, il est plutôt difficile de dire le contraire. On vend de gros moteurs à petit prix. De plus, les Américains apprécient particulièrement les courses automobiles incluant son côté tape-à-l’œil. Et ça, Ford l’a bien compris!

Récemment, au Michigan, le constructeur américain a annoncé qu’il allait offrir l’option ligne de verrouillage de série dans toutes ses Mustang, incluant le 2,3 litres EcoBoost.

Yeah! Alors qu’on ne pouvait avoir cette option que dans le V8 de la Mustang GT, Ford démocratise encore une fois le bolide tape-à-l’œil purement américain. Cette option sera offerte de série autant avec la transmission 6 vitesses manuelle que celle 10 vitesses SelectShift automatique.

Les conducteurs désireux de faire boucaner leurs pneus pourront suivre les directives qui seront affichées sur un écran digital de 12 pouces. Elles seront données sous forme d’animation et indiqueront au conducteur, étape par étape, ce qu’il doit faire pour bloquer la ligne de verrouillage. Une fois la ligne prête, il ne vous restera qu’à peser sur l’accélérateur. Plus vous pousserez la pédale, plus vous verrez des pneus sur le tableau de bord se perdre dans une fumée blanche et épaisse.

Cette annonce a été faite au-travers d’une vidéo captivante mettant en scène Vaughn Gittin Jr., un champion reconnu de Formula Drift. Il parcourt les rues à bord de sa Mustang à la recherche d’un marcheur prêt à essayer cette nouvelle option. Une fois arrivés sur une piste de course sécuritaire, le marcheur s’assoit derrière le volant, suit les directives de Gittin Jr. et met plein gaz. S’ensuit une série de sourires et de rires de joie.

Selon Gittin Jr., « On ne se tanne jamais de faire boucaner ses pneus. Mais qui aurait cru qu’on verrait un jour cette option offerte sur un EcoBoost? »

Pour accomplir un spectacle de fumée, la Mustang barre électroniquement la ligne de verrouillage. Une fois cette tâche complétée, le système électronique applique une pression importante sur les freins avant. Tout ce qu’il reste à faire, c’est peser sur l’accélérateur et regarder les roues arrière compléter le travail. Question de ne pas trop endommager le moteur, Ford a limité cette action à 15 secondes consécutives. Cela dit, 15 secondes de fumée, c’est amplement suffisant!

Aussi dans Automobile :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!