Si votre cœur balance pour une Dodge Challenger SRT Demon, mais vous ne réussissez pas à inscrire votre nom sur la courte liste d’acheteurs, voici ce qui pourrait être la solution la plus intéressante.

La Hellcat Widebody obtient les élargisseurs d’ailes de la Demon, qui ajoutent neuf centimètres (3,5 pouces) à la largeur d’une Challenger, et qui permettent l’installation de pneus plus larges. La Widebody est équipée de roues en alliage « Devil’s Rim » de 20×11 pouces, entourée de pneus Pirelli P Zero de taille 305/35ZR20.

La voiture reçoit aussi une servodirection à assistance électrique et une direction paramétrable, qui aident à gérer l’adhérence additionnelle pour un maximum de performances non seulement sur le quart de mille, mais aussi autour d’une piste. Selon FCA, la tenue de route de la Widebody passe de 0,93 g dans la SRT Hellcat ordinaire à 0,97 g, alors que le sprint de 0 à 96 km/h (0-60 mi/h) est coupé d’un dixième, se bouclant en 3,4 secondes. La vitesse de pointe est évaluée à 314 km/h (195 mi/h).

La Hellcat Widebody dispose d’un V8 suralimenté de 6,2 litres qui développe 707 chevaux et un couple de 650 livres-pied, le tout géré par une boîte manuelle Tremec à six rapports ou une automatique TorqueFlite à huit rapports. Bon, ce n’est pas aussi puissant que la Demon et ses 840 chevaux, mais cela devra suffire. Notez que seulement 3 000 unités de la Demon seront vendues aux États-Unis, et seulement 300 unités sont prévues pour le Canada.

Le prix de la Dodge Challenger SRT Hellcat Widebody a été fixé à 87 995 $, avant d’ajouter les frais de transport et de préparation de 2 495 $. Le livre de commandes s’ouvrira en juillet, et les premières livraisons chez les concessionnaires s’amorceront plus tard cet été.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!