Ford vient de dévoiler le F-150 Police Responder, le genre de véhicule qu’on préfère voir loin de soi… Bien que les camionnettes adaptées par les services policiers ne soient pas des nouveautés (j’en ai même vu une dans le coin de Mont-St-Hilaire), Ford clame que son F-150 Police Responder est plutôt un véhicule pour premiers répondants. Compte tenu du penchant de nos amis américains pour le spectaculaire, la création d’une telle camionnette n’a rien de surprenant!

Construit sur la base d’un F-150 FX4 off-road à cabine Super Crew, le Police Responder reçoit un V6 3,5 litres EcoBoost associé à la nouvelle boîte de vitesses à dix rapports. Le moteur n’a pas été modifié pour l’occasion et il livre toujours 375 chevaux et 470 livres-pied, des données fort respectables. Pour répondre à une utilisation intense (abusive serait sans doute plus juste…), les freins ont été améliorés et la suspension avant reçoit une barre stabilisatrice plus costaude. Les roues de 18 pouces sont entourées de pneus tous terrains. L’alternateur de 240 ampères est aussi de service intense et, sous la camionnette, on retrouve des plaques de protection. Quant aux capacités de remorquage de ce F-150-qui-fait-peur, elles sont de 7 000 livres (3 175 kilos).

Dans l’habitacle, la principale résidera dans la location du levier de vitesses qui passe de la console centrale à la colonne de direction. Pas de sièges en cuir pour les policiers mais du tissu. Sans doute peu raffiné ce tissu mais il sera capable de résister à peu près n’importe quoi!

Le F-150 Police Responder sera offert aux différents corps policiers nord-américains dès cet automne. J’ai déjà l’image d’un tel F-150 à fond la caisse, tirant une remorque de 7 000 livres, sautant par-dessus les trottoirs et arrachant les clôtures et les haies de cèdres des citoyens, pour être le premier arrivé sur les lieux d’un accrochage…

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!