Depuis le lancement de la Aston Martin Valkyrie en juillet 2016, s’appelant initialement le AM-RB 001, le constructeur s’est attardé à créer une voiture technologique et unique en collaboration avec Red Bull. En fait, l’objectif principal a été d’améliorer au maximum l’aérodynamisme du véhicule afin d’en faire une voiture de course exceptionnelle.

Aux dires du fabricant, le design du cockpit en forme de larme et de ses roues uniques permettent à la voiture d’accumuler une énorme quantité d’air sous la structure, ce qui l’attire vers le bas. Avec ce design, la voiture obtient d’excellentes performances sur la piste tant au niveau de l’adhésion du bolide dans les virages que de l’accélération.

À l’intérieur, les sièges des occupants sont conçus de manière à ce que les fesses soient basses et que les pieds soient surélevés. Ainsi, on réduit la hauteur du cockpit, ce qui permet également à la voiture de conserver ses qualités aérodynamiques. De plus, cette conception intérieure assure aux passagers une sécurité impressionnante. Toujours dans l’optique d’offrir une expérience de conduite sécuritaire, la Valkyrie est offerte de série avec un harnais de conduite à quatre ancrages. Il est également possible d’obtenir en option un harnais à six ancrages.

Dans le même ordre d’idées, l’équipe de conception de la voiture a réduit au maximum les distractions dans l’habitacle de sorte que le conducteur puisse se concentrer sur la route. L’essentiel des commandes est rassemblé sur le volant et les signes vitaux de la voiture sont affichés sur un écran DEL placé discrètement en retrait du champ de vision du conducteur.

Contrairement à de nombreuses voitures exotiques, la Valkyrie n’a pratiquement aucun angle mort. Sa vitre avant permet une vision à 180 degrés. Cela dit, il est intéressant de noter qu’il n’y a ni rétroviseur extérieur ni fenêtre arrière. L’équipe a plutôt opté pour des caméras installées discrètement de chaque côté de la carrosserie qui transmettent une image sur les écrans à l’intérieur de la voiture.

Quoique très rapide et aérodynamique, la Valkyrie subit encore aujourd’hui de légères retouches pour lui permettre d’augmenter ses performances sur la piste. On remplace quelques pièces et on modifie certains éléments du design de la voiture de sorte qu’elle demeure au sommet.

Selon Miles Nurnberger, le directeur du design extérieur, l’équipe est à 95% satisfaite du design extérieur du bolide. Entre vous et moi, je trouve déjà les performances de cette voiture impressionnantes. Pourtant, il semblerait que ce qu’on voit n’est que le début. Comme quoi il y a toujours moyen de s’améliorer!

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!