Le mois dernier avait lieu la 85e édition de la très populaire course 24 Heures du Mans en France. Dans le cadre de cet évènement, le fabricant de pneus Michelin a organisé un concours bien spécial mettant en valeur les designers de demain. L’objectif était de permettre à la relève de l’ingénierie et du design automobile de créer un prototype de voiture futuriste inspiré des bolides qui participeront à la course en 2030.

Tao Ni, un chinois âgé de 26 ans, a remporté les grands honneurs du concours. Il s’est démarqué grâce à son prototype Infiniti capable de faire le changement automatiquement de la conduite manuelle à celle autonome. Ni est un designer formé à l’Académie des Beaux-Arts de Tianjin, une ville de 15 millions d’habitants au nord-est de la République populaire de Chine. Selon lui, le sport automobile est similaire en plusieurs points à l’exploration spatiale. Les deux disciplines repoussent les limites de la technologie et sont extrêmement compétitives.

Une voiture de course à la fois autonome et performante
Dans cet ordre d’idées, il a créé un prototype performant tant sur le plan de la conduite autonome que manuelle. L’idée derrière son projet est de rendre la course plus sécuritaire, mais aussi plus excitante pour les spectateurs. Puisque le pilote pourra conduire durant le jour et se reposer partiellement durant la nuit, les courses prendront un tout autre virage. Elles seront plus serrées et plus stratégiques.

Selon lui, « la technologie est une extension aux qualités de l’humain. Les systèmes informatiques doivent travailler de pair avec les voitures et leurs conducteurs. C’est ainsi qu’on repoussera les limites des sports automobiles! »

Le concours a opposé plus de 1 600 candidats répartis dans 80 pays. Le Michelin Challenge Design était ouvert aux studios indépendants, aux fournisseurs automobiles, aux designers indépendants et aux étudiants en design. Si l’on en croit le responsable du concours, l’évènement a suscité suffisamment d’intérêt dans le monde automobile pour recommencer l’expérience.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!