Même si la plupart des Canadiens se disent bons conducteurs, leurs habitudes au volant tendent à indiquer le contraire. En effet, selon un récent sondage de la firme Léger réalisé pour le compte de belairdirect, la majorité des Canadiens (95%) pensent être de bons conducteurs, mais, étonnamment, 93% ont admis avoir adopté au moins un comportement imprudent en conduisant.

De nombreux Canadiens ont eu des comportements risqués ou distrayants en conduisant, comme manger et boire, utiliser un téléphone cellulaire, se maquiller et même s’être engagé dans des situations romantiques ou intimes. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont prêts à changer si l’incitatif en vaut le coup.

« belairdirect s’est engagée à encourager tous les Canadiens à adopter de bonnes habitudes de conduite et comprend que les conducteurs ne réalisent peut-être pas que certains comportements les mettent à risque », indique Richard Taschereau, premier vice-président associé, Marketing, communications et développement des affaires chez belairdirect. « Il nous est tous déjà arrivé d’être pressés afin de ne pas manquer un événement spécial, mais avec des millions de personnes sur la route, il est important que chacun contribue à préserver la sécurité routière. »

Voici les trois comportements que les Canadiens considèrent les plus dangereux sur la route :
– la conduite avec facultés affaiblies (89%);
– la distraction au volant (54%);
– la fatigue (42%).

La majorité des conducteurs (79%) seraient prêts à cesser au moins un comportement imprudent si on leur offrait un incitatif monétaire, en particulier les habitudes liées à l’utilisation de leur téléphone cellulaire, comme :

– envoyer un message texte;
– regarder leur téléphone;
– faire un appel ou parler au téléphone.

Parmi les activités que les conducteurs sont plus réticents à abandonner, notons notamment changer de poste de radio ou régler le volume, se tourner vers un passager pour lui parler et boire un breuvage en conduisant. Toujours selon l’étude, près d’un conducteur sur dix (9%) admet ne pas avoir l’intention de changer ses habitudes sans incitatif monétaire.

Les Canadiens étant réputés pour leur gentillesse et leur politesse, il n’est pas surprenant que 54% d’entre eux aiment chanter en conduisant, que 96% disent qu’ils ne voleraient pas la place de stationnement d’un autre conducteur et que 91% n’accélèreraient pas pour empêcher quelqu’un de les dépasser.

Autres résultats du sondage :
– Parmi les conducteurs de 18 à 34 ans, 93% sont prêts à améliorer leurs habitudes de conduite s’ils savent qu’ils seront récompensés, ce qui en fait le groupe le plus susceptible de modifier son comportement.

– Les conducteurs âgés de 18 à 44 ans admettent plus facilement qu’ils ont utilisé leur téléphone cellulaire, mis à jour une carte ou un GPS, retiré un vêtement, comme une veste, ou mis du maquillage en conduisant.

– Trois conducteurs sur dix ont admis avoir brûlé un feu rouge (31%) et ne pas avoir respecté la signalisation routière (29%).

– Les provinces où les gens sont le plus susceptibles de changer leurs habitudes de conduite si on les récompense sont la Colombie-Britannique et l’Alberta, qui ont toutes deux obtenu un taux de réponses favorables de 96%. Elles sont suivies de la Saskatchewan et du Manitoba (92%). Les habitants des autres provinces sont également très disposés (80% et plus) à modifier leurs habitudes, ce qui témoigne de l’ouverture au changement des gens.

– Par ailleurs, 14% des conducteurs se sont engagés dans des situations romantiques ou intimes en conduisant.

– Finalement, 3% des conducteurs ont utilisé de la soie dentaire en conduisant.

Aussi dans Automobile :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!