On apprenait au dernier Salon de l’auto de Francfort que la Bugatti Chiron détenait un nouveau record, soit le 0-400-0 km/h sous la barre des 42 secondes. L’ancien pilote Juan Pablo Montoya s’est élancé jusqu’à 400 km/h pour ensuite appuyer sur les freins afin de stopper le véhicule, le tout en 41,96 secondes et en un peu moins de trois kilomètres. Tout un record.

Au cœur de ses performances, on retrouve une pièce technologique unique, une véritable œuvre d’art, un moteur W16 de 8,0 litres constitué de deux blocs VR8 disposés à 90 degrés sur le même vilebrequin. Dans le cas de la Chiron, développe une puissance incroyable de 1 500 chevaux.

Afin de générer autant de puissance, le moteur dispose de pas moins de quatre turbocompresseurs, dont la première s’enclenche dès les 1 900 tr/min et la deuxième à 3 800 tr/min, le tout procurant un couple exceptionnel sur toutes les plages de régime. Sa consommation, 22,5 L/100 km en moyenne. De plus, chaque cylindre possède quatre soupapes, deux l’alimentent avec de l’air frais et les deux autres évacuent les rejets gazeux. Quatre arbres à cames reposant au-dessus, entraînés par des chaînes, mettent les 64 soupapes en mouvement.

Un des défis que les ingénieurs ont dû relever, c’est de refroidir ce moteur de 16 cylindres. Bugatti fait donc appel à une pompe à eau de conception unique et grand débit, capable de pomper 800 litres à la minute! D’une capacité de 40 litres de liquide de refroidissement, le système dispose au total de trois radiateurs montés à l’avant de la carrosserie pour maintenir le moteur à sa température de fonctionnement.

Pour ceux qui s’interrogent sur l’appellation du modèle, le nom Chiron fait référence à une icône de la marque, le pilote français Louis Chiron qui a remporté bon nombre de courses pour la marque durant les années 20 et 30.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!