Vous avez décidé de faire le saut vers un véhicule 100% électrique? Pas de problème, vous vous rendez chez votre concessionnaire local pour passer à l’acte, mais surprise, il n’y a rien en stock. C’est vrai pour la Chevrolet Bolt EV, la Hyundai Ioniq et la Ford Focus électrique. Même chose du côté de la Volkswagen e-Golf. Vous devez passer une commande, laisser un dépôt, sans véritablement savoir quand votre véhicule arrivera.

Mais pourquoi?
Nous avons posé la question à Thomas Tetzlaff, responsable des communications chez Volkswagen. Premièrement, il faut savoir que la vente d’un nouveau modèle électrique représente un investissement important pour les concessionnaires. Ils doivent s’équiper de nouveaux outils, investir en formation et installer une infrastructure de recharge rapide tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la concession. Vu l’intérêt des acheteurs ici, plus de 80% des concessionnaires Volkswagen du Québec ont décidé d’emboiter le pas. Vous imaginez donc qu’ils sont aussi impatients de disposer d’un inventaire suffisant pour répondre à la demande. Après tout, ce sont des gens d’affaires.

Une seule usine pour assurer la production mondiale
Il faut savoir que la e-Golf est produite en Allemagne et une seule usine alimente les besoins mondiaux. La capacité de production est donc plus limitée que dans le cas des autres modèles, le constructeur voulant demeurer prudent. On ne voudrait surtout pas rester pris avec un inventaire invendu, car l’intérêt envers les véhicules électriques n’est pas le même ailleurs dans le monde qu’au Québec.

Difficile également de rehausser rapidement la production, l’approvisionnement en batteries au lithium-ion demeurant problématique mondialement, que ce soit pour les véhicules ou pour tous vos gadgets technos. Le Canada est donc en concurrence avec tous les pays qui désirent le véhicule et malgré les demandes des responsables canadiens pour obtenir plus d’unités, aucun autre marché ne veut les céder.

Entre temps, chez le concessionnaire, ne soyez pas étonné que le représentant vous dirige vers un modèle qu’il a en stock. Ses commissions sont versées sur les véhicules vendus et livrés. Mettez-vous à sa place. Il vous faut simplement résister et laisser votre dépôt, plus vite vous le ferez, plus vite vous recevrez votre véhicule. Les modèles électriques demeurent des produits nichés pour le moment et à l’instar des de certaines voitures exotiques ou de luxe, il faut les commander et patienter, c’est notre meilleur conseil pour le moment.

Bref, le constructeur est conscient de la demande importante du véhicule, surtout au Québec, mais promet que d’ici quelques années, l’inventaire sera suffisant pour les besoins. D’ailleurs, d’ici 2030, Volkswagen ne commercialisera pas moins de 30 modèles 100% électriques, une annonce faite durant le dernier Salon de l’auto de Francfort.

C’est vrai pour Volkswagen, c’est certainement le cas pour tous les autres constructeurs.

Écoutez notre entrevue avec les responsables des communications de Volkswagen Canada (anglais).

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!