Le nom John L. Smith ne dit sans doute pas grand-chose à la plupart d’entre nous. Pourtant, tous les amateurs de voitures anciennes apprécient son œuvre… la Plymouth Road Runner!

John L. Smith, surnommé Jack, a commencé sa carrière chez Studebaker avant d’être embauché par Chrysler en 1957. Il a été l’un des acteurs principaux dans les succès de la marque Plymouth dans le marché des muscle cars.

La Plymouth GTX
Sa première création fut la Plymouth GTX, apparue en 1967, pour concurrencer la Pontiac GTO. On lui doit aussi les mod tops, ces toits en vinyle à motif de fleurs. Arrive ensuite la Road Runner, qui fera école. L’idée derrière cette voiture n’appartient pas à Smith et toute sa vie, il donnera le crédit de la Road Runner à son assistant, Gordon Cherry qui aurait eu l’idée en regardant le populaire dessin animé mettant le Road Runner aux prises avec le méchant Wile E. Coyote.

Smith trouve par contre le moyen de créer la Road Runner pour une somme dérisoire. Au final, la Road Runner n’est qu’une Belvedere dotée d’un équipement normalement réservé aux voitures de police (freins, suspension et direction de service intense) et du capot de la GTX. Le coût des modifications n’aurait pas dépassé 500 $! Une des seules pièces créées spécialement pour la Road Runner est le klaxon qui imite le beep beep de l’oiseau du dessin animé. D’ailleurs, Smith s’empresse d’acheter les droits d’utilisation de l’image du rapide moineau auprès de Warner Brothers.

La naissance de la Road Runner
C’est à ce moment que Smith devient vraiment important dans l’histoire de la Road Runner. Dick Macadam, le directeur du bureau de design, n’accepte pas qu’une des voitures créées par son équipe soit associée à un oiseau issu d’un dessin animé. Et il le fait savoir sans équivoque. Plutôt que de laisser tomber le nom et l’image du Road Runner, Smith trouve un compromis. Le nom va rester, mais les décalques seront livrés dans la boîte à gants. Libre à l’acheteur de les faire installer ou pas.

La Road Runner, qui apparaît en tant que modèle 1968, est un succès immédiat. Macadam se montre tout à coup moins pointilleux sur l’association d’une de ses voitures avec un dessin animé et il n’est pas long que les décalques sont posés à l’usine!

John L. Smith prend sa retraite en 1980. Il est décédé vendredi, le 15 septembre 2017 à l’âge de 94 ans.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!