Il y a neuf ans déjà, Lamborghini présentait à Genève une berline concept nommée Estoque, qui visait à entrer en concurrence avec la Porsche Panamera et les berlines construites par Mercedes-AMG. Récemment, des rumeurs ont refait surface à l’effet que Lamborghini envisage commercialiser sa berline concept d’ici les cinq à sept prochaines années. En d’autres mots, vous pourrez bientôt transporter toute votre marmaille dans votre Lamborghini.

Selon un média anglais qui a eu l’occasion d’échanger avec le directeur de la commercialisation de la marque, le nouveau VUS de Lamborghini, l’Urus, ne serait que le début d’une grande vague de changements chez le constructeur italien. Rappelons-nous que Lamborghini souhaite augmenter son volume de ventes et que le constructeur mise beaucoup sur son nouveau VUS pour y parvenir. Dans cet ordre d’idées, il serait effectivement bien logique qu’une berline soit lancée dans un avenir rapproché. On viendrait ainsi faire le pont entre les exotiques sportives et luxueuses et l’Urus, futur concurrent du Bentley Bentayga.

Récemment, la marque italienne a annoncé que le prochain cycle de renouvellement des voitures Lamborghini est prévu pour 2022-2023. Bien que très peu de détails aient été dévoilés, on sait que la marque désire élargir son offre de produits afin de proposer des véhicules luxueux, puissants, mais surtout plus fonctionnels. Actuellement, deux voitures sont disponibles. La Aventador et la Huracán sont toutes deux des exotiques rapides, mais peu pratiques dans la vie de tous les jours.

C’est dans cette optique que l’équipe de conception chez Lamborghini prévoit doubler leurs ventes au cours des prochaines années. Avec de tels objectifs de performance, on peut s’attendre à voir un nombre croissant de Lamborghini sur les routes enneigées du Québec. Ouvrez grand vos oreilles, elles se feront assurément entendre!

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!