Le 10 janvier dernier, les cabinets Siskinds LLP, Siskinds Desmeules et Sotos LLP ont déposé une action collective à l’intention du fabricant automobile Ford et la multinationale allemande Bosch.

Les allégations portent sur le logiciel dont les véhicules Ford F-250 et F-350 Super Duty sont équipés. Les propriétaires croient qu’un logiciel créé par Bosch et vendu à Ford aurait servi à falsifier les résultats des tests d’émissions polluantes. Donc, dans un contexte de conduite normal et usuel, un véhicule émettrait des niveaux de polluants largement plus élevés que ce qui est annoncé par le fabricant. En plus des allégations de fausse publicité, ces émissions seraient supérieures au niveau permis par la loi.

Ce recours s’adresse à toutes personnes ou entreprises au Canada qui ont acheté ou loué un camion F-250 ou F-350 Super Duty équipé d’un moteur turbodiesel Power Stroke entre 2011 et 2017. Un recours similaire a également été déposé hier dans le district Est du Michigan à Détroit aux États-Unis.

Selon le portail gouvernemental Éducaloi, une action collective est « une procédure judiciaire qui permet à une personne d’entreprendre une poursuite au nom de tous ceux qui se trouvent dans une situation semblable à la sienne. Une seule personne peut ainsi obtenir justice pour des dizaines, des centaines ou même des milliers d’individus en même temps. Si l’action est gagnée, les membres peuvent recevoir une somme d’argent ou un autre dédommagement sans avoir à aller individuellement devant le tribunal ».

Si vous êtes un propriétaire ou un locataire ontarien et que cette action peut vous concerner, vous pouvez communiquer avec la firme Siskinds LLP au 1 (800) 461-6166, poste 4221 ou par courriel à elizabeth.willatt@siskinds.com. Pour les personnes concernées au Québec, on vous invite à contacter le bureau Siskinds Desmeules par téléphone au 1(418) 694-2009 ou par courriel à recours@siskindsdesmeules.com.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!