Le constructeur automobile coréen Kia semble être déterminé à se créer une identité bien à lui. Dans leur placement publicitaire, Kia est dorénavant une marque accessible qui construit des voitures stylisées et fiables. Alors que doit-on s’attendre à voir arriver dans les concessionnaires en 2019?

Kia Forte 2019
Améliorée de la tête aux pieds, la Kia Forte a subi une refonte majeure. Sa plate-forme est 26% plus rigide que la version précédente, mais la voiture est aussi plus longue, plus haute et plus large que jamais. Par ailleurs, la toute nouvelle Forte sera équipée d’une nouvelle boîte automatique à variation intelligente et d’un nouveau système multimédia. Côté motorisation, nous retrouverons le même moteur de 2,0 litres actuellement disponible dans la Forte 2018.

Kia Sorento 2019
Effectivement, le Kia Sorento reçoit une mise à jour esthétique et quelques changements ont été apportés aux options de motorisation. On a changé la calandre, les blocs optiques, les feux arrière, les pare-chocs et les jantes. Le Sorento perdra son moteur quatre cylindres turbo de 2,0 litres, mais gagnera un moteur diesel, dont les détails techniques seront bientôt dévoilés.

L’arrivée tant attendue de la toute nouvelle Stinger
Depuis sa sortie, la Kia Stinger fait tourner bien des têtes. Après tout, personne n’avait vraiment anticipé qu’une GT apparaîtrait dans le catalogue de Kia, n’est-ce pas? La Stinger est initialement proposée en deux versions, soit la GT et la GT Limited. Elles sont toutes deux équipées d’un moteur de 365 chevaux permettant à la voiture d’atteindre les 100 km/h tout juste sous la barre des cinq secondes. Qu’en pensez-vous?

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!