Collaboration spéciale Les vitrines des commerces sur Gouins Ouest commencent à être décorées grâce au talent de l'artiste Marie-Eve Turgeon réquisitionnée par l'AGAGO.

L’Association de commerçants de Gouin Ouest (AGAGO) a du mal à illuminer des sapins qu’elle voudrait installer sur le boulevard Gouin pour les décorations de Noël. La raison serait le délai trop court pour faire effectuer les branchements de ces décorations aux lampadaires par les services de la Ville.

Pour la première fois depuis longtemps, les vitrines des commerces de Gouin Ouest sont décorées pour le temps des Fêtes. Pour compléter l’ambiance, l’association de commerçants a voulu disposer une trentaine de sapins équipés de lumières entre la rue Notre-Dame-des-Anges, près de l’hôpital Sacré-Cœur et le boulevard Laurentien.

La demande a été refusée par le service de l’éclairage de l’arrondissement Rosemont qui effectue les travaux d’électricité pour Ahuntsic-Cartierville.

Benoit Hotte, le président de l’AGAGO a essayé de trouver des solutions alternatives. «Moi je m’adapte et je fais avec ce que j’ai entre les mains», dit-il résilient.

Il va faire brancher quelques arbres chez les résidents dont les habitations longent une partie de la rue. «On a pensé aussi à installer des sapins alimentés à l’énergie solaire», indique-t-il.

L’AGAGO, en collaboration avec des organismes locaux et des commerçants du coin, a programmé une journée de festivités, le 10 décembre, intitulée «La magie de Noël». Les sapins doivent être installés à partir du 22 ou 23 novembre.

«Il y a aussi des travaux d’asphaltage qui trainent en longueur, constate-t-il. On espère qu’ils seront achevés rapidement.»

L’initiative de l’AGAGO a été bien accueillie, notamment par les élus locaux, d’autant que cette partie du boulevard Gouin connaît de nombreuses actions de revitalisation après des années de léthargie.

Interventions
«J’ai été très déçu d’apprendre que les services qui s’occupent de l’éclairage pour l’arrondissement ne pouvaient pas intervenir à cause du temps imparti», a souligné Harout Chitilian, conseiller de Bordeaux-Cartierville. Il a promis lui aussi d’agir pour trouver une solution.

«On va essayer d’alimenter les lumières de Noël en les branchant aux lampadaires en faisant appel à un électricien certifié par le biais d’un contrat », a-t-il assuré. L’arrondissement peut octroyer des contrats de moins de 25 000$ de gré à gré. La seule difficulté technique sera de doter ces installations de compteurs électriques pour mesurer la consommation.

En guise de soutien aux actions de l’AGAGO, une contribution financière de 8 250$ a été votée par l’arrondissement pour aider à l’organisation de l’événement «la Magie Noël sur Gouin Ouest».

Magie de Noël sur Gouin Ouest

Une vente de sapins de Noël naturels se tiendra aussi sur Gouin Ouest. Deux dollars seront prélevés sur le prix et remis au Magasin-Partage de Noël de La Corbeille Bordeaux-Cartierville. Des artisans locaux sous un chapiteau proposeront des produits pour les Fêtes et trois chorales se succéderont entre 10h et 18h le 10 décembre, alors qu’un père Noël et son lutin animeront les lieux.

 

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus