Collaboration spéciale L'annonce des 103,5 M$ pour favoriser l'apprentissage du français chez les immigrants a été faite par quatre ministres: Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, François Blais, de l’Emploi, Sébastien Proulx pour l’Éducation et Hélène David, pour l’Enseignement supérieur.

Un montant supplémentaire de 103,5 M$ pour encourager les immigrants à suivre des cours de francisation a été annoncé le 19 avril au collège Bois-de-Boulogne, à Montréal. Grâce à cette somme, les personnes sans emplois recevront une allocation hebdomadaire de 140 $ pour suivre des cours de français.

L’enveloppe, à dépenser sur cinq ans, est répartie entre le ministère de l’Immigration avec 93,5 M$ et le ministère du Travail avec 10M$.

Cela représente une augmentation hebdomadaire de 25 $ pour les travailleurs qualifiés et de 110 $ pour les personnes issues du regroupement familial.

Ce budget est destiné à bonifier l’allocation de participation aux cours de français à temps complet.

Le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion vise ainsi l’augmentation du nombre de conjoints, très souvent des femmes, qui pourront suivre des cours de français.

Le ministère du Travail veut favoriser l’intégration et le maintien en emploi des immigrants et des personnes ne maîtrisant pas le français, tout en incitant les entreprises à recourir à ce service.

On parle de milliers de personnes sans en préciser le nombre visé. Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur dès le mois d’aout de cette année.

Pour s’inscrire, les personnes immigrantes pourront le faire par le biais d’un guichet unique du ministère de l’Immigration.

Cette porte d’entrée permettra d’offrir un accès équitable, convivial et efficace à l’ensemble des services gouvernementaux de francisation offerts par les différents ministères.

Les cours sont proposés dans les commissions scolaires et dans divers organismes. Le Collège de Bois-de-Boulogne offre cette formation dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de l’Immigration.

Ces allocations seront bonifiées pour tous ceux qui suivent ces apprentissages, quelle que soit l’institution qui les donne.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!