Collaboration spéciale - CSDM L'extension de l'école Saint-Benoît donne une allure plus moderne à cet établissement construit dans les années 1960.

L’agrandissement d’une école d’Ahuntsic suscite l’inquiétude des parents alors que les élèves de quatre classes doivent être déménagées.

L’école Saint-Benoît devrait être en chantier, cet été. Un important projet de construction de six salles de cours, d’une bibliothèque et de deux locaux polyvalents doit y être lancé. Le coût estimé avoisine les 5 M$ et les travaux devraient durer près de deux ans.

Cet établissement, comme de nombreux autres dans l’arrondissement, déborde actuellement. Il accueille plus de 340 élèves alors que sa capacité est de 250. L’extension à venir devrait permettre de recevoir 144 enfants de plus.

«Nous sommes un quartier qui connaît une des plus fortes poussées démographiques à Montréal», confie Chantal Jorg, commissaire scolaire du secteur.
Si l’agrandissement est jugé utile, il suscite toutefois des inquiétudes.

On ignore le nombre d’enfants qui seront déménagés dans une ancienne école privée acquise par la Commission scolaire de Montréal (CSDM) en 2015, située sur la rue Tolhurst, à près de 2 km de l’école actuelle.

Les parents réunis le 2 mai pour une soirée de présentation du projet se sont demandé si le transport serait assuré. Quels critères sont pris en compte pour déplacer certains élèves par rapport à d’autres, mais sans recevoir de réponse.

«Ce n’est pas le sujet de la soirée», a répété à maintes reprises Stéphane Rochefort, directeur de l’école Saint-Benoît.

Il a précisé que l’organisation de ce déplacement est ficelée, mais les parents sont toujours dans l’ignorance.

«Si j’avais su que mes enfants seraient déplacés, je n’aurais pas renouvelé mon bail», a indiqué un père qui a choisi d’habiter à moins de 500 m de l’école de ses enfants.

Sa fille sera en quatrième année l’année prochaine et redoute qu’elle soit déplacée alors que son plus jeune fils entrera en maternelle.

«Comment vais-je pouvoir récupérer mes enfants le soir alors qu’ils seront dans deux écoles différentes», s’interroge-t-il.

Plusieurs autres questions autour de ce transfert ont été posées. Le directeur de l’école promet d’aborder la question du transfert en détail le 29 mai avec les parents des élèves concernés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!