Alors que l’eau s’est retirée des rues inondées de Cartierville, les sinistrés découvrent l’état de leurs demeures dévastées. Ils doivent maintenant vider des sous-sols et des garages, jeter des meubles et des électroménagers perdus, trouver des entrepreneurs et même imaginer des solutions pour se débarrasser des centaines de sacs de sable utilisés pour protéger leurs demeures.

Pour ramasser les déchets mis sur le bord de la rue l’arrondissement a mis à disposition de la population six conteneurs, mais apparemment cette solution n’a pas été suffisante.  «Les collectes de débris se poursuivent avec deux camions-tasseurs (camions de vidange) qui sillonnent les rues», indique Émilie Miskidjian, chargée de communication.

Le travail des cols bleus et des pompiers est apprécié par Matthew Bowen venu aider une amie résidente de la rue Cousineau. «Les gens de la ville et les pompiers ont fait du bon travail, reconnaît-il. Ils ont inspecté les maisons pour dire s’il était possible de rentrer ou non.»

Après l’inondation, le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) a envoyé ses agents inspecter les bâtiments inondés. Ils ont apposé des pancartes rouges, orange ou vertes sur les fenêtres pour signaler s’il était sécuritaire de réintégrer les maisons.

Paula Wylie, résidente de la rue Cousineau, accepte la situation avec beaucoup de résilience. Alors qu’il lui a fallu quitter sa maison quand elle a été envahie par l’eau, il lui faut maintenant faire des efforts de pour déblayer son sous-sol détruit.

«Ce n’est pas possible de revenir à la maison pour le moment. Il faudra faire des travaux. Il n’y a pas d’électricité il y a encore de l’eau dans le sous-sol», dit-elle. Sa maison porte une pancarte rouge, réintégration interdite pour le moment.

«Nous savons que les assurances ne rembourseront pas grand-chose, nous attendons les dédommagements du gouvernement», indique-t-elle. Une rencontre organisée par le ministère de la Sécurité publique est prévue le 20 mai au YMCA de Cartierville pour fournir l’ensemble des informations aux sinistrés.

Le bon artisan
Pour lancer les travaux, il faut aussi trouver les bons artisans.  «Il y a beaucoup de gens qui se présentent aux résidents et leur proposent de faire les réparations pour pas cher. Il faut faire attention, prévient Pat Fiore, un entrepreneur qui a pris des chantiers à Cartierville. Il faut demander des artisans qui ont leur licence RBQ (régie du bâtiment du Québec).»

Il dit comprendre que les gens soient pressés ou à court d’argent pour lancer les travaux et ils sont séduits par des offres alléchantes. Toutefois, la nature et la qualité des travaux auront des conséquences sur la sécurité et sur les assurances plus tard.

Sable à donner
Sur la rue du ruisseau, les maisons ont été sauvées grâce à la mobilisation des citoyens qui ont érigé une digue solide. Mais une fois que l’eau s’est retirée, ils se demandent comment démonter leur barrage.

Il y a les palettes en bois qu’ils ont ramenées eux-mêmes, mais il y a aussi de massives glissières Jersey et de lourdes cloches en béton fournies par la Ville ainsi que des centaines de sacs de sable et de poudre de roche.

«Nous avons mis une annonce sur Kijiji pour donner les sacs et dégager la rue, signale une résidente. Des entrepreneurs se sont montrés intéressés.»

Selon le service des communications de l’arrondissement, les sacs seront retirés par ceux-là mêmes qui les ont ramenés.  «Les sacs posés par la ville seront récupérés par les cols bleus, ceux de l’armée seront enlevés par les militaires et ceux des citoyens seront récupérés par les camions de la Ville» assure Émilie Miskidjian de l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!