Archives/TC Media Des musiciens sur la place Iona-Monahan lors de l'inauguration en septembre 2016.

Des concerts de musique auront lieu tous les jeudis, à midi, à la place Iona-Monahan et un village éphémère sera installé au 50-150 rue de Louvain, sur le terrain qui doit accueillir une nouvelle cour de voirie. Le secteur Chabanel connaît cette année son premier été animé.

Les happenings débuteront le 22 juin. La Société de développement commercial (SDC) District central, nouvellement créée, a mandaté l’OBNL Ahuntsic en Fugue pour lui concocter un programme musical.

«Trois musiciens seront sur la place pour animer les lieux avec de la musique jazz ou lounge», indique Clément Canac Marquis, membre du conseil d’administration d’Ahuntsic en Fugue.

Cet organisme tente depuis trois ans de ramener la culture dans le secteur Chabanel. Il avait programmé en 2016 des concerts dans des ateliers de couture de Chabanel.

Un peu plus au nord de la place, DCMTL, une entreprise locale qui œuvre à revitaliser ce secteur industriel et commercial aménagera un village éphémère sur le terrain, inoccupé actuellement, qui doit accueillir une nouvelle cour de voirie projetée par la Ville de Montréal.

Le projet de village appelé Bunkr sera installé de la mi-juillet à octobre.

«Il y aura cinq à sept conteneurs décorés et aménagés disposés sur le terrain. On prévoit aussi des kiosques selon les besoins», affirme Chad Walcott, directeur des relations avec la communauté à DCMTL.

Un OBNL dénommé Expérience collective a été créé pour gérer cette installation.

Bar, restaurant et lieu d’animation , le village ouvert jusqu’à 21h permettra de se restaurer ou de rencontrer amis ou collègues autour d’un verre.

«Si la demande se fait sentir, on pourra prolonger les heures d’ouverture jusqu’à 23h», assure M. Walcott.

Les entreprises pourront aussi y organiser des événements pour faire la promotion de leurs marques ou produits.

«Le secteur Chabanel accueille des centaines de personnes en journée, mais passé 17h, le quartier se vide, indique Jean Perron directeur de la SDC District central. Nous avons voulu animer les lieux pour que les travailleurs trouvent des activités comme il y en a dans le centre-ville ou pour que les résidents des environs soient encouragés à venir dans le coin.»

L’arrondissement devrait voter un règlement permettant aussi de tenir des événements culturels à la place des producteurs au Marché central, situé dans la zone couverte par la SDC.

Pour cette année, les activités sont limitées à la place Iona-Monahan et auterrain de la rue Louvain.

«Nous soutenons politiquement et administrativement ces initiatives et j’appuierais une demande d’aide financière si elle devait nous parvenir», assure Pierre Desrochers conseiller de Saint-Sulpice.

«Il est certain que l’année prochaine nous reviendrons avec une programmation plus étoffée. Il faut quand même souligner que nous passons d’une longue période de néant à deux animations que nous voulons rendre pérennes», observe M. Perron.

 Les midisjazz du district central – place Iona-Monahan

• 22 juin : Québécois jazzifié (en l’honneur de la Saint-Jean)

  • 29 juin : Musiques de films
  • 6 juillet : Années ’50 : rhythm&blues et aube du rock (Elvis)
  • 13 juillet : [avec Carlo Birri en remplacement d’Alexandre] Funk, soul et groove
  • 20 juillet : DJFM – Chabanel Fashion
  • 27 juillet : [Alexandre et deux invités non déterminés pour l’instant] Dixieland & Nouvelle-Orléans
  • 3 août : DJFM – Dîner-Lounge
  • 10 août : Miles Davis
  • 17 août : Le Brésil (bossa nova et samba)
  • 24 août : Swing : Armstrong, Ellington, Goodman

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!