Amine Esseghir/TC Media C’est la troisième fois que le Congrès Maghrébin du Québec tient un Iftar multiconfessionnel et intercommunautaire. C’est la première fois qu’il l’organise dans une église.

Au moins 400 personnes ont répondu à l’appel du Congrès maghrébin du Québec (CMQ) pour un Iftar – rupture du jeûne du ramadan musulman – au sein de l’église orthodoxe d’Antioche de la Vierge Marie, à Ahuntsic. La soirée inscrite par les organisateurs sous le signe du vivre ensemble a été animée en partie par l’humoriste montréalais d’origine juive marocaine, Neev.

La rencontre a permis aussi de rendre hommage aux victimes de l’attentat de la mosquée de Québec.

«Il est fondamental de faire face à la discrimination avec la majorité et non contre elle», a indiqué Lamine Foura, président du conseil d’administration du CMQ, soulignant la nécessité de reconnaître  le statut du peuple fondateur et des nations autochtones tout en faisant la place à la diversité.

Les membres de cet organisme ont honoré également Françoise David pour son action contre l’islamophobie, les appels à la haine et à la violence envers les Québécois de confession musulmane. Cette ancienne députée de Québec Solidaire s’est récemment retirée de la vie politique.

La rencontre a vu la participation de la ministre du Patrimoine et députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville, Mélanie Joly, ainsi que la ministre de l’Immigration du Québec, Kathleen Weil.

Amir Khadir, député de Québec Solidaire, ainsi que Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal, et des députés étaient présents.

Le CMQ, dont le siège est à Ahuntsic, n’est pas une organisation religieuse. C’est une association qui œuvre à faciliter l’intégration des immigrants originaires d’Afrique du Nord au Québec.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!