Archives/TC Media Le terminus de la STL a été mis en vente en septembre 2015. Il occupe un lieu central à Ahuntsic.

Le terrain de l’ancien terminus de la société de transport de Laval, situé près de la station de métro Henri-Bourassa, sera vendu au promoteur immobilier TGTA. Celui-ci est connu pour avoir réalisé de nombreux condos à Montréal et aux États-Unis.

L’acte de vente devrait être signé dans les prochains jours, a indiqué un associé de TGTA, contacté par TC Media. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. La propriété est évaluée à plus de 3,2 M$, selon le rôle foncier de la ville de Montréal.

La société TGTA ne dévoilera pas publiquement les détails du projet envisagé avant que la transaction soit finalisée. Le nouveau propriétaire est connu pour avoir réalisé d’importants projets de condos (Castelnau, Ateliers Casltelnau, O Mile Ex) à Montréal et à Miami, aux États-Unis.

L’ancien terminus de la STL est situé à proximité de la sortie nord de la station de métro Henri-Bourassa. Il s’étend sur une superficie de plus de 6000 m².

Les lieux sont vacants depuis le 24 août 2015, lorsque la STL a mis un terme à ses opérations. Le transporteur avait considérablement réduit le nombre de circuits d’autobus reliant Laval et Montréal depuis le prolongement de la ligne orange sur la Rive-Nord.

Les arrêts des cinq lignes d’autobus de la STL qui assurent encore la liaison entre l’île de Montréal et Laval ont été déplacés sur la rue Lajeunesse depuis la fermeture du terminus.

La Société québécoise des infrastructures avait décidé de vendre l’édifice et cherchait depuis un acheteur.

Alors que la vente s’annonçait, des organismes communautaires s’étaient exprimés pour demander l’acquisition de la propriété par l’arrondissement. Ce dernier avait indiqué qu’il n’était pas intéressé.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!