Amine Esseghir/TC Media Les courtepointes géantes seront présentes été comme hiver le long des 1,4 km de la Promenade Fleury.

Les courtepointes de la Promenade Fleury ont été inaugurées officiellement le 19 septembre. Cet aménagement urbain est en fait le nouveau visage de la Promenade Fleury. Il offre la possibilité de parfaire sa culture historique tout en déambulant sur la rue Fleury Est.

Les installations sont constituées de structures métalliques de près de quatre mètres de haut contenant plusieurs centaines de cubes de bois très colorés qui permettent de former des motifs de courtepointes inspirés par des personnages ou des thèmes ayant marqué le temps à Ahuntsic-Cartierville.

La moitié des cubes peuvent être tournés par les passants, leur offrant la possibilité de s’amuser en dessinant librement des formes.

Photo: Amine Esseghir/TC media

Sur certains morceaux de bois, on trouve des informations dévoilant des pans de l’histoire de la Promenade Fleury et du quartier Ahuntsic. On peut y lire des notices sur Maurice Richard, le curé Label, Sophie Barat, les cageux ou l’église de la Visitation.

L’œuvre a été réalisée par le collectif de designers et architectes Giasson Hardy Ianniciello Proulx Tu. Elle a été choisie après un concours de design organisé par la Société de développement commercial (SDC) Promenade Fleury en septembre 2016 et soutenu par le bureau du design de Montréal.

Les créateurs ont bénéficié aussi des conseils de Stéphane Tessier, historien et conteur connu à Ahuntsic-Cartierville qui anime des visites sur les sites patrimoniaux de l’arrondissement. Le projet qui a couté près de 300 000$ a été financé majoritairement par les membres de la SDC. Une subvention de 67 000$ a été accordée par l’arrondissement.

«Nous avons tout fait pour rester dans nos estimations initiales et ne pas déborder de notre budget», indique François Morin, directeur de la SDC. Ainsi, le nombre de courtepointes a été revu à la baisse passant de 15 à 12.

Les promoteur ont du  contourner une autre difficulté technique pour éclairer les installations. «Pour les alimenter en électricité, il a fallu faire des saignées sur les trottoirs et choisir des emplacements pour intervenir le moins possible sur les dalles de béton.»

Le maire de Montréal a inauguré officiellement ces courtepointes en compagnie de plusieurs élus de l’arrondissement.

Les courtepointes seront présentes sur la rue Fleury durant cinq ans. Les créateurs espèrent ensuite recycler les cubes de bois et les structures métalliques pour en faire des jeux éducatifs pour des écoles ou des garderies.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!