Collaboration spéciale Élue en 2014, Marie Montpetit avait battu la Péquiste Diane de Courcy.

Marie Montpetit, députée de Crémazie a été nommée ministre de la Culture en remplacement de Luc Fortin.

La désignation de Mme Montpetit à la tête d’un ministère intervient dans le cadre du remaniement majeur du conseil des ministres décidé par le premier ministre du Québec Philippe Couillard, annoncé le 11 octobre.

Marie Montpetit, 38 ans, est entrée en politique provinciale en 2014. Elle a occupé le poste d’adjointe parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux.

Avant d’être élue, elle a été conseillère à la direction de la main-d’œuvre médicale au ministère de la Santé et coordonnatrice à la Table provinciale des centres affiliés universitaires du Québec.

Si professionnellement on sait qu’elle a de l’expérience dans le domaine de la santé et des services sociaux, Mme Montpetit a relevé qu’elle a beaucoup d’intérêt pour la culture.

«J’ai étudié la musique durant plusieurs années et les questions de préservation du patrimoine et de protection de la langue française me tiennent particulièrement à cœur», a-t-elle dit.

Elle a rappelé que dans sa circonscription Crémazie, les problématiques liées au patrimoine se sont posés plus d’une fois, que ce soit pour renommer son comté Maurice-Richard ou pour la préservation du terrain patrimonial de fort Lorette.

«Je pense que mes nouvelles fonctions s’agencent bien avec les dossiers que nous avons eu à traiter localement.»

Malgré les charges du ministère, Mme Montpetit a assuré qu’elle sera autant présente dans la circonscription qu’elle ne l’a été jusqu’à maintenant.

«Je suis députée avant d’être ministre et je tiens à me pencher avec le même intérêt sur les dossiers de mes commettants.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!