Collaboration spéciale/AGAGO L'humoriste Mehdi Bousaidan est la vedette d'une série de six vidéos destinée à promouvoir le quartier commercial de Gouin Ouest.

Une série de six capsules vidéo a été lancée le 7 novembre pour la promotion de Gouin Ouest, artère commerciale de Cartierville. Mettant en vedette l’humoriste Mehdi Bousaidan, ces petits films seront visibles sur plusieurs plateformes Web.

«Nous avons choisi Mehdi Bousaidan parce que nous avons pris l’humour comme biais de communication», indique Kriss Naveteur, conseillère en communication pour l’Association des gens d’affaires de Gouin Ouest (AGAGO).

Les vidéos amusantes et très dynamiques mettent en lumière les commerces existants et apportent le sourire dans un secteur qui vit des temps difficiles.

Les petits films d’une minute et demie présentent les enseignes du quartier, coiffeurs, restaurants, boutiques de vêtements, mais aussi les commodités que développe de mois en mois l’association.

«Le déploiement du mobilier urbain, l’installation de <@Ri>placotoirs<@$p> cet été sont des initiatives destinées à attirer du monde et faire connaître les commerçants», souligne Jean-François Beaudette, chargé de projets à l’AGAGO.

Quant au choix de l’humoriste, il répond également à un besoin criant en image.

«Mehdi Bousaidan est un nom qui monte dans le monde de l’humour et qu’on voit un peu partout. C’est une figure de la diversité et nous sommes dans un quartier qui accueille beaucoup d’immigrants», rappelle Mme Naveteur.

Le secteur promis à un bel avenir économique est pour le moment surtout encombré par d’imposants chantiers.

Un sourire
«Nous n’avons rien caché, nous ne voulons pas tromper les gens. Nous disons qu’il y a des travaux et qu’un processus de revitalisation est en cours», relève M. Beaudette.

D’ailleurs, la série de vidéos a pu être financée grâce à une subvention de la ville-centre dans le cadre de Pr@m artère en chantier, destinée à favoriser la visibilité des commerces situés à proximité de grands travaux.

Effectivement, la portion de Gouin Ouest, entre l’hôpital du Sacré-Cœur et la rue Crevier, connaît d’importants travaux de reconstruction de route, d’aqueduc et d’aménagement urbain depuis ce printemps.

Des commerçants du secteur avaient dit être acculés au dépôt de bilan à cause de ces chantiers. Parmi eux, le nettoyeur Bel-Tone qui a dû procéder à la fermeture de sa boutique.

«Nous voulons dire aux gens du coin qu’ils peuvent venir magasiner dans leur quartier», assure M. Beaudette.

L’AGAGO a pris également la mesure du besoin en communication et en promotion en se fondant sur un sondage réalisé en 2015 par la défunte Corporation de développement économique (CDEC) Ahuntsic-Cartierville.

Cette étude démontrait que le bassin de clients de 30 000 personnes dont dispose Gouin Ouest, soit l’équivalent d’une petite ville comme Alma ou Pointe-Claire, échappe du quartier faute d’une offre commerciale suffisante. La perte économique potentielle est estimée à 90 M$.

L’AGAGO espère aussi attirer de nouveaux commerçants dans ce secteur qui promet. «Il y a actuellement une cinquantaine de boutiques et de professionnels installés sur la rue, mais il y a un potentiel de 25 places commerciales en rez-de-chaussée et en étage à prendre», assure M. Beaudette.

Une importante clinique ouvrira ses portes dans quelques semaines. La boulangerie Mamie Clafouti aura aussi un commerce dans le quartier.

Une nouvelle capsule vidéo sera publiée tous les deux mois environ. Celle à venir sera réalisée autour de Noël et du temps des Fêtes.

Pour regarder la première vidéo de la série c’est ici

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!