Amine Esseghir/TC Media Outre les résidents des alentours, le parc Henri-Julien est à proximité du centre d'hébergement Louvain qui abrite de nombreuses personnes âgées autonomes qui aiment s'y promener.

La nouvelle administration de l’arrondissement a promis d’analyser de près les demandes de citoyens qui souhaitent voir les sentiers de certains parcs ouverts en hiver.

Depuis trois ans, Robert Dumont essaye tant bien que mal de faire ouvrir le parc Henri-Julien, en hiver. En fait, le parc n’est pas, à proprement dit, fermé, mais il est inutilisable puisque selon M. Dumont les sentiers ne sont pas déneigés comme il faut.

«On nous encourage à faire un minium d’activités physiques, mais on ne peut même pas prendre une marche dans notre parc. Ce serait brillant que ce parc soit ouvert», dit-il. Lui-même réside dans les environs. Il a observé que la situation a changé en 2015.

«Il y a quelques années, on y avait installé une patinoire de plein air et on déneigeait les accès, mais depuis que la patinoire n’est plus là, on n’enlève plus la neige pour les piétons», indique-t-il.

Le parc Henri-Julien est l’un des plus grands d’Ahuntsic-Cartierville. Il a connu récemment l’aménagement d’une aire d’exercice de plein air et un nouveau stade de rugby/soccer. «Autant d’investissement pour qu’il soit utilisable six mois par année cela n’a pas de bon sens», s’insurge M. Dumont.

«Les gens âgés ne peuvent pas prendre le risque de marcher sur de la glace ou des sentiers qui ne sont pas sécuritaires, alors qu’il serait simple de passer une petite machine et rendre le chemin plus sûr», croit-il.

M. Dumont a déjà formulé cette doléance en 2015. «On m’a court-circuité, avant même que je n’arrive au micro pour poser ma question en me disant que ce n’était pas possible de déneiger les sentiers. J’étais furieux. J’ai jeté mes papiers et je suis parti», raconte-t-il.

Pour l’arrondissement, le parc Henri-Julien fait partie des 22 parcs dont les sentiers sont, selon un courriel de l’administration locale, plus ou moins déneigés. Il est vrai aussi qu’il est inégal.

Plan de déneigement des sentiers du parc Henri-Julien. Les points en couleur représentent les équipements qui se trouvent sur le terrain comme les poubelles. Photo: Collaboration spéciale/Arrondissement Ahuntsic-Cartierville

Alors que tout un réseau est déneigé au parc Ahuntsic, il n’y a que les chemins en périphérie qui sont nettoyés à Henri-Julien. Une bande transversale entre la rue Laforest et le boulevard de l’Acadie est la seule à être dégagée à Marcelin-Wilson.

Il n’en demeure pas moins que la nouvelle mairesse semble sensible à cette doléance.

«Ce n’est pas la première fois que j’entends des citoyens faire cette demande notamment pour les grands parcs comme Henri-Julien ou Marcelin-Wilson. Je prendrais la question en délibéré et nous allons y réfléchir», a promis Émilie Thuillier.

Certains parcs comme les Hirondelles ou Ahuntsic sont utilisés comme lieu d’activités hivernales avec les buttes de luge et doivent être accessibles.

Par ailleurs, 19 patinoires extérieures, neuf pour le hockey et dix pour le patinage libre, sont aménagées dans des parcs de l’arrondissement.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!