Felix O.J. Fournier/ TC Media Une trentaine de figurines illuminées par 100 000 lampes sont exposées devant le domicile des Najjar à Cartierville.

Une résidence attire les regards dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville avec ses décorations de Noël qui font le bonheur des petits et grands.

Sami Hajjar, a illuminé sa maison avec plus de 100 000 lumières et des dizaines de structures gonflables à l’image du film «La Reine des neiges». Cette initiative a nécessité près de 450 heures de travail et un budget de 50 000 $.

«La planification a commencé en été et j’ai commencé à chercher les figurines et des structures gonflables dès l’automne», indique M. Hajjar.

Si l’année dernière il avait dû se déplacer à Toronto pour notamment trouver des figurines, cette fois, il a dû aller à Plattsburgh, aux États-Unis.

Sami Hajjar. Photo: Felix O.J. Fournier.

À la même période l’an dernier, M. Hajjar avait élaboré un concept sous le thème des «Minions» ce qui avait aussi émerveillé des milliers de passants.

«Le montage a duré une trentaine de jours. J’ai terminé le 28 novembre. J’ai eu l’aide de deux collègues. Ils ont travaillé un total de 150 heures. Moi j’ai passé plus de 300 heures dessus », indique M. Hajjar. Même s’il continue d’apporter des corrections à certains détails, il considère que le travail est fini.

Le décor dispose de 30 structures gonflables, mais il est surtout éclairé avec 100 000 lumières. «Ce n’est pas les figurines qui coutent le plus cher, ce sont les lampes et le système qui permet la synchronisation», a-t-il précisé.

Un investissement qui lui sera utile pour les années à venir puisqu’il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Mais pour cette année, ce passionné des décorations de Noël âgé de 24 ans espère participer à l’émission The Great Christmas Light Fight (la grande bataille des lumières de Noël) de la chaîne ABC aux États-Unis.

Depuis cinq ans, ce programme de téléréalité récompense durant le mois de décembre six familles au terme d’un concours. Le prix attribué est de 50 000$ US ainsi qu’un séjour de vacances thématiques.

Le décor de M. Hajjar est visible jusqu’au 5 janvier sur l’avenue Jean-Bourdon à l’angle de la rue Antoine-Berthelet, à Cartierville.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!