depositphoto

Une nouvelle maison de naissance ouvrira ses portes à l’automne 2019, à Ahuntsic, a annoncé, le 22 janvier, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Située dans le bâtiment du CHSLD Louvain, la maison de naissance sera la cinquième à Montréal et la quatorzième au Québec.

La maison de naissance Louvain comprendra quatre chambres. «L’implantation de la maison de naissance Louvain permettra à de nombreuses femmes, soit environ 400 annuellement, de vivre cette étape importante de leur vie dans un contexte intime et personnalisé», a indiqué le ministre.

Les maisons de ce genre permettent aux femmes des accouchements naturels supervisés uniquement par des sages-femmes.

Plus de 2,2 M$ ont été accordés pour permettre les rénovations nécessaires à l’aménagement de ces chambres dans l’aile C du CHSLD Louvain.

Celle-ci est occupée actuellement par des locataires qui seront déménagés dans l’aile A du centre.

Cela coûtera 1,3 M$ par année pour les opérations de la maison de naissance, dont l’équipe comprendra 10 sages-femmes.

Attendue longtemps
La demande pour une telle structure est sur la table des services de santé de Montréal depuis une dizaine d’années. Prévue au départ à Villeray, c’est finalement à Ahuntsic qu’elle sera ouverte.

«En l’installant au Centre d’hébergement Louvain, nous n’avons pas à louer de nouveaux locaux. Par ailleurs, nous sommes à proximité de l’hôpital du Sacré-Cœur où les femmes pourraient être rapidement transférées en cas de complication», a indiqué Pierre Gfeller, PDG du CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal.

Un des organismes qui a le plus travaillé pour la création de cette structure est Alternative Naissance. Marie-Michèle Baril-Dionne, sa directrice, rappelle que l’accouchement est souvent perçu comme une maladie qui doit être prise en charge par le milieu de la santé.

«On oublie que c’est un processus physiologique naturel.  Il y a de plus en plus de femmes qui souhaitent se réapproprier cette façon naturelle de donner naissance.»

Les femmes auront bien entendu le choix d’aller en maison de naissance ou à l’hôpital. «Nous visons 10 à 12 % des accouchements en maison de naissance. Actuellement, nous sommes à moins de 4%», assure Mme Baril-Dionne.

En ce moment, l’île compte trois maisons de naissance en activité. L’ouverture d’une quatrième dans le quartier Mercier-Est est prévue pour l’automne prochain.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!