Amine Esseghir/TC Media Le chalet du parc Saint-Paul-de-la-Croix sera reconstruit

Les travaux de réaménagement du parc Saint-Paul-de-la-Croix entrent dans leur troisième et dernière phase avec la démolition et la reconstruire le pavillon du parc et  de la pataugeoire. Ce chantier doit être terminé cet automne et le parc aura fait entièrement peau neuve après deux ans de travaux.

Cette partie de la réfection du parc Saint-Paul-de-la-Croix devait commencer en octobre ou novembre 2017 et elle a été reportée au printemps de cette année après que les élus d’Ahuntsic-Cartierville aient annulé l’appel d’offres. Les soumissions reçues dépassaient les estimations faites par l’arrondissement.

Les services techniques ont dû réviser leur conception pour permettre à l’arrondissement de repartir en appel d’offres. Des modifications ont été apportées aux jeux d’eau, les plans et devis ont été revus pour aller chercher des économies et de recommencer le processus.

Le chalet du parc, un des plus anciens d’Ahuntsic-Cartierville, date de 1956. Il devrait être reconstruit à l’image de celui du parc Ahuntsic. Des locaux y seront aménagés pour les divers organismes et associations qui utilisent le pavillon du parc, ainsi que des vestiaires pour les baigneurs, l’été, et pour les patineurs, l’hiver.

Des mesures d’accessibilité universelle seront mises en place.

La pataugeoire sera dotée d’un système de filtration automatique. Des jeux d’eau seront aussi installés et un aménagement paysager sera réalisé.

En dehors de la zone en chantier qui sera clôturée, le parc demeure ouvert durant les travaux.

Lors de la première phase des travaux, du mobilier neuf a été posé dans la partie sud-est du parc : modules de jeux, luminaires permanents pour la patinoire, tables, bancs et poubelles. L’éclairage a été restauré, comme les clôtures et certains sentiers, des arbres ont été plantés.

La seconde phase est destinée à réhabiliter les champs de balles et devrait être achevée ce printemps.

Une enveloppe totale de 2,8M$ a été investie par l’arrondissement dans ce projet qui bénéficie d’une contribution financière dans le cadre du Programme aquatique de Montréal – Volet mise aux normes.

Le parc est utilisé autant par les riverains et les passants que par les élèves de l’école Louis-Colin qui se trouve à proximité. L’école Sophie-Barat y tient une partie de ses camps de jour, des enfants des garderies viennent également s’y amuser.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!