Le restaurant Pizza Roni, situé à Ahuntsic, a écopé de 4500 dollars d’amendes à payer en avril pour des infractions constatées durant l’année 2016. L’établissement ne maintenait pas les pizzas à vendre à au moins 60°C et il n’entreposait pas les produits dans les frigos à 4°C comme le stipule les lois et règlements en matière d’hygiène et de salubrité.

Lors de leur inspection du restaurant situé au 196, boulevard Henri-Bourassa Ouest en février 2016, les agents du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation ont constaté que des pizzas destinées à la vente et qui étaient présentées sur une étagère étaient à 41°C et 44°C quand deux pointes de pizza végétarienne ne dépassaient pas les 21°C.

Pizza Roni propose aussi de la poutine. La sauce pour préparer ce plat était dans une friteuse vide de son huile, réchauffée par le pilote du réchaud. Elle était à 19,7°C et la température ambiante des lieux était à 22,8°C en deçà des 60°C minimum.

Un mois plus tard, les inspecteurs reviennent sur place et constatent que les pizzas ne sont toujours pas à la bonne température. Des morceaux de ce plat italien ont été mesurés entre 31°C et 53,9°C. La sauce à poutine maintenue dans un bain-marie ne dépassait pas les 27,2°C et l’eau destinée à la réchauffer était à 47°C.

Le même jour, les agents du contrôle des aliments mesurent aussi la température des réfrigérateurs.  Le compartiment du réfrigérateur était à 12°C et la table froide pour les préparations 11,3°C.

Par ailleurs, du jambon cuit, des boulettes de viande et du fromage en grains affichaient des températures entre 11°C et 12,6°C. Les produits altérables par la chaleur doivent être gardés à une température de 4°C maximum.

De plus, lors de deux autres inspections effectuées à l’été et l’automne 2016, les agents ont de nouveau constaté que le restaurateur ne respectait pas la réglementation.   Les produits conservés au réfrigérateur affichaient des températures entre 10,5°C et 14,5°C loin des 4°C réglementaires.

Pour toutes ces infractions, le restaurant a écopé de cinq amendes totalisant 4500$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!