Archives/Métro Media L'étang artificiel du parc Ahuntsic et sa fontaine ont été aménagés en 1994 sur l'emplacement d'un ancien stationnement.

Dans le cadre d’un vaste projet d’aménagement du parc Ahuntsic, l’arrondissement a organisé une soirée de consultation pour imaginer notamment l’avenir de l’étang du parc.

Le futur réaménagement du parc Ahuntsic a été passé à la loupe par les citoyens présents à la maison de la culture le 12 juin. L’arrondissement a présenté le bilan des actions déjà menées dans le parc et sa vision.

Par ailleurs, la question de l’avenir de l’étang a été largement débattue, puisque l’administration locale n’a pas encore pris de décisions. Cette pièce d’eau est au centre des discussions parce qu’elle a connu des déboires ces dernières années alors que le jet d’eau qui la caractérise n’a pas fonctionné à cause d’un problème de pompe.

Il y a donc nécessairement quelque chose à faire de cet étang et l’arrondissement a présenté deux options: en faire une patinoire réfrigérée ou procéder à sa reconstruction comme étang d’aspect naturel.

La proposition de la conversion en patinoire avec dalle de béton réfrigérée permettrait d’offrir un espace de patinage libre très spacieux favorisant l’activité physique en hiver et assurant une plus grande fréquentation du parc durant la saison froide.

Toutefois, personne ne pourra y jouer au hockey comme au parc de Mesy, à Cartierville. Ce projet coûterait quand même plus de 6 M$ selon les premières estimations de l’arrondissement.

La seconde option consiste en la reconstruction de l’étang d’un aspect naturel garderait le caractère emblématique de cette pièce d’eau, respecterait la vocation du parc de détente. Le coût de ce réaménagement est évalué à 1,6 M$.

Garder l’étang
«Ce qui ressort des débats dans la salle, c’est l’option de reconstruction qui emporte les suffrages», souligne Émilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement. Toutefois, le sondage de la population se poursuivait sur le web pour avoir une plus grande participation citoyenne aux choix proposés.

«Certains citoyens ont demandé une patinoire naturelle sur l’étang, mais avec les températures que nous avons maintenant il y a des chances qu’elle ne soit pas utilisable très souvent dans l’année», relève Mme Thuillier.

Le coût de la patinoire réfrigérée en a refroidi plus d’un. Outre les installations techniques, il faudra ajouter un chalet et un garage pour la resurfaceuse. La reconstruction donnerait aussi l’occasion d’acquérir un nouvel équipement pour le jet d’eau.

«Il y aura une autre patinoire réfrigérée dans l’arrondissement, mais dans un autre parc dans l’est», assure Mme Thuillier. C’est la dernière fois que les citoyens sont consultés sur l’avenir du parc Ahuntsic. Toutefois, on ne sait pas quand l’arrondissement ira en appel d’offres pour les études techniques et la construction.

«Je ne pense pas que nous irons vers une troisième consultation, mais nous avons assez de feed-back pour bonifier le projet», convient la mairesse.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!