Josie Desmarais/Métro

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville adoptera mardi soir un règlement afin d’abaisser à 30 km/h la vitesse maximale sur toutes ses rues locales et plusieurs rues collectrices, dont Fleury et Louvain. Sur d’autres rues, dont Sauvé, Gouin Ouest et Saint-Hubert, la vitesse passera de 50 à 40 km/h.

En 2010, l’arrondissement avait réduit la vitesse sur les rues locales à 40 km/h. La Ville abaissera cette limite de 10 km/h supplémentaires. «C’est ce qu’on a le plus entendu pendant la campagne électorale. Les gens veulent que la vitesse soit moindre, surtout à proximité des écoles», affirme la mairesse d’arrondissement, Émilie Thuillier.

Les rues collectrices qui n’ont qu’une seule voie de circulation par direction, une piste cyclable ou une activité commerciale importante sont celles dont la vitesse maximale passera à 30 km/h, notamment Fleury, Gouin (à l’est de l’Acadie), Louvain, Émile-Journault et Dudemaine. «L’objectif, c’est de faire en sorte que les gens roulent moins vite, que les gens prennent certains grands axes s’ils ont besoin de traverser le quartier», souligne Mme Thuillier.

Tout de même, la circulation sera limitée à 40 km/h sur d’autres rues collectrices et des artères, dont Saint-Hubert, Sauvé, Grenet, Gouin Ouest et Chabanel (ouest de Saint-Laurent). De plus, sur ces rues, la limite aux abords des écoles sera de 30 km/h.

Sur la partie ouest de Sauvé et sur Gouin Ouest, cette restriction ne s’appliquera toutefois que pendant les heures d’école, ce qui signifie qu’une signalisation numérique devra être mise en place. En dehors des heures de classe, la limite sera de 40 km/h.

«Il y a huit écoles au total [sur des artères]. On commence par l’école Christ-Roi, indique la mairesse. Ça nécessite des panneaux lumineux, donc on y va une école à la fois pour voir comment ça se passe.»

Le changement de tous les panneaux et l’installation de signalisation dynamique près des écoles coûteront environ 700 000$ à l’arrondissement.

D’ailleurs, pour les parcs bordant les artères, l’arrondissement a décidé d’attendre avant de réduire la vitesse à 30 km/h. La mairesse donne l’exemple de parcs le long du boulevard Henri-Bourassa par exemple, qui a «deux ou trois voies de circulation». «Dans certains arrondissements, il y a une limite de 30 km/h devant les écoles et les parcs sur les artères, mais ce n’est pas respecté, rapporte Émilie Thuillier. On est à la recherche des meilleures pratiques.»

Par ailleurs, toutes les rues des secteurs industriels seront maintenant limitées à 40 km/h.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!