Quentin Parisis - Courrier Ahuntsic Mélanie Joly a annoncé l'attribution de 600 000$ à la Grappe Mmode pour aider le développement et le rayonnement de l'industrie de la mode du Québec

Une contribution de 600 000$ a été attribuée à la Grappe métropolitaine de la mode (Mmode) pour soutenir la compétitivité et la croissance des acteurs de cette industrie.

 

Cette enveloppe, accordée par le Gouvernement du Canada pour les trois prochaines années, doit permettre à la Grappe Mmode de poursuivre sa mission qui est de rassembler et fédérer les acteurs de l’industrie de la mode québécoise.

Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie et députée d’Ahuntsic-Cartierville s’est félicitée de cet effort du gouvernement.

«Le but de notre appui est de soutenir la structuration du réseau de la Grappe, de favoriser le rayonnement de l’industrie de la mode à Montréal à l’extérieur de nos frontières et de mener plusieurs projets concrets porteurs» a-t-elle détaillé.

Le renouvellement d’une mission commerciale à Las Vegas à laquelle 63 entreprises ont participé l’année passée  a été évoqué parmi les projets. Une campagne d’image devrait par ailleurs être mise en place avec le mot-clé #mtlstyle.

L’attribution de ces fonds est une nouvelle jugée encourageante pour le quartier Chabanel, le plus gros quartier de la mode au pays. Des répercussions importantes sur la revitalisation et le développement des entreprises de mode de Chabanel sont attendues.

Un secteur qui se porte bien, mais qui manque de main-d’œuvre

Selon les chiffres disponibles, qui datent de 2016, le secteur de la mode génère  près de 83 000 emplois au Québec, dont 58% dans la région métropolitaine de Montréal.

Pourtant, depuis plusieurs mois, Debbie Zakaïb, directrice générale de la Grappe Mmode, ne cesse de clamer que l’industrie doit faire face à une pénurie de main-d’œuvre, qui freine le développement de certaines compagnies ou certains projets.

Debbie Zakaïb a expliqué que cet enjeu demeurait une priorité pour la Grappe, même si, dans l’immédiat, «cette contribution gouvernementale vient supporter les projets qui sont en exportation. »

Mélanie Joly a cependant assuré sur la question de la main-d’œuvre que le budget gouvernemental 2018 avait prévu de nouveaux financements.

«On est arrivé avec de nouveaux financements pour aider la main-d’œuvre à développer de nouvelles compétences. Cela va faire partie des nouvelles discussions avec la Grappe Mmode. On veut pouvoir offrir différents bons emplois à nos populations immigrantes qui arrivent ici», a expliqué la ministre.

 

Une source importante d’activité économique et d’emplois
-82 540 emplois dans le secteur de la mode au Québec en 2016, dont 58 % dans la région métropolitaine de Montréal

-8 milliards de dollars en ventes de biens manufacturés et de grossistes-distributeurs au Québec, moins les ventes au détail

-1 846 établissements dans le secteur de la mode au Québec

-48% de la production canadienne
Près de la moitié des emplois manufacturiers canadiens de l’industrie de la mode sont au Québec.

.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!