Amine Esseghir/Courrier Ahuntsic Les citoyens étaient présents en force à la première consultation publique sur le réaménagement du parc des Hirondelle qui a eu lieu le 10 septembre sous un chapiteau sur le site.

Une consultation publique a été amorcée par l’arrondissement pour le réaménagement du parc des Hirondelles. Ce parc, qui se trouve à la frontière entre Ahuntsic et Montréal-Nord, devrait connaitre des travaux de rénovations d’ici deux ans.

Le public a été invité à exprimer ses idées et suggestions pour réaménager le parc lors d’une consultation tenue juste avant le conseil d’arrondissement, le 10 septembre.

Dans le parc des Hirondelles, un chapiteau a été déployé spécialement pour permettre aux représentants de l’administration et aux citoyens de discuter des différents aspects des agencements souhaités.

Le parc est situé entre les rues Fleury et Sauvé Est, bordé à l’est par l’avenue de Larose. Il s’étend sur près de 1,6 million de pieds carrés. Il est populaire pour sa butte utilisée pour faire de la luge en hiver, mais aussi pour son terrain de soccer et ses installations sportives.

Photo: Amine Esseghir/Courrier Ahuntsic

«C’est une démarche exploratoire que nous menons, assure Jérôme Normand, conseiller du Sault-au-Récollet. Plutôt que de faire comme les administrations précédentes et arriver devant les citoyens avec un projet pour les consulter, nous prenons ce que les gens voient et nous essayons de co-construire avec eux le parc qui va servir à tous.»

Les travaux de réaménagement doivent de toute façon avoir lieu, autant en profiter pour que le parc réponde aux attentes des citoyens, semble dire l’administration.

«On parle de la vétusté de certains des modules de jeux, reconnaît Michel Bordeleau, chef de division études techniques à l’arrondissement. Quand ils ont été sélectionnés il y a 20 ans, c’était les meilleurs sur le marché, aujourd’hui les citoyens voudraient peut-être autre chose.»

Parc particulier
Même si on considère une surface unique, le parc est caractérisé par la déconnexion des airs qui le constituent. «Est-ce qu’on veut dynamiser la butte et avoir des parcs plus petits et qui se connectent ou bien veut-on des sentiers qui relient les divers endroits? Nous sommes en train d’explorer toutes les possibilités», relève M. Normand.

La position géographique du parc suscite également une réflexion. «Il y a aussi des gens de Montréal Nord qui utilisent le parc. On essaye de voir comment ce serait un parc inter arrondissement, c’est un peu comme cela qu’on l’entrevoie», observe l’élu.

Aucun accord formel sur l’aménagement ou l’entretien du parc n’est encore signé entre les deux arrondissements, mais des discussions avec la mairesse Montréal Nord ont eu lieu.

En tout état de cause, les élus ne veulent surtout pas en faire une frontière entre les deux arrondissements.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!