Archives/Métro Media La société Ricova, qui opère la collecte notamment à Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Ahuntsic-Cartierville, Outremont et L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève accumule depuis l'été semaines des amendes et mises en demeure pour ses défaillances dans le ramassage des ordures.

Fin de contrat difficile pour l’entreprise Services Ricova qui devra effectuer dorénavant la collecte des ordures et des résidus alimentaires sous la surveillance étroite de l’administration de l’arrondissement. Cette mesure a été prise après les retards que l’entreprise a accumulés durant l’été. Un autre entrepreneur prendra le relais à compter du 1er décembre.

La décision est tombée le 25 septembre. La direction des travaux publics de l’arrondissement a imposé un plan de redressement à Services Ricova afin d’assurer un suivi serré des opérations menées par l’entrepreneur et pour corriger la situation.

Cette mesure intervient après les ajustements initiés en été pour parer au plus urgent et ne pas laisser les poubelles plus d’une journée sur le trottoir.
Les heures de ramassage avaient été étendues exceptionnellement, de 8h à 21h, et cela jusqu’au 3 août.

Selon l’arrondissement, l’entrepreneur qui n’a pas pu renouveler son contrat avait invoqué un manque de chauffeurs de camion pour faire face à la demande. Les difficultés ont été observées à partir de la mi-juin. Des jours de collectes étaient ratés et les poubelles laissées sur la rue durant les journées de grosses chaleurs.

Outre les nombreux appels au 311, des citoyens n’ont pas hésité à interpeller leurs élus sur les réseaux sociaux. Des requêtes s’étaient accumulées aux bureaux de l’arrondissement, mais également sur Facebook. Ils avaient donné lieu à une réaction en ligne de la mairesse Émilie Thuillier, ainsi que les conseillers Jérôme Normand et Effie Giannou, à plusieurs reprises.

Tous les quartiers d’Ahuntsic-Cartierville ne sont pas concernés de manière égale. Le nombre des plaintes est plus important dans le Sault-au-Récollet, mais des citoyens se sont plaints aussi à Cartierville. Certains ont déclaré clairement qu’ils ne voulaient plus composter.

Services Ricova est une multinationale spécialisée dans la collecte des déchets qui vit aussi des problèmes avec d’autres arrondissements de Montréal, notamment celui de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de- Grâce (CDN-NDG). Les élus avaient menacé de résilier le contrat avec cette entreprise et avaient fait appel aux cols bleus pour faire face à la situation.

Sous la canicule de juillet, des résidents d’Ahuntsic-Cartierville ont dû supporter les odeurs nauséabondes des bacs bruns pleins laissés macérer sous le soleil.

24h avant le 311

Les résidents d’Ahuntsic-Cartierville sont invités à déposer leur contenant d’ordures ou de résidus alimentaires, à compter de 7h, la journée de collecte. Advenant que le contenant ne soit pas ramassé le jour même, ils doivent le laisser sur la rue pour une durée de 24h. Au-delà de cette période, ils doivent contacter le 311.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!