Collaboration spéciale/Braves d'Ahuntsic Les inscriptions en hockey mineur se maintiennent à Ahuntsic-Cartierville.

D’année en année, les inscriptions au hockey mineur chez les Braves d’Ahuntsic se maintiennent au même niveau. Une situation rassurante pour les dirigeants de cette association qui, depuis plus de 60 ans, offre aux jeunes la possibilité de pratiquer le sport national du Québec.

«Chez nous, le chiffre demeure le même depuis quelques années. Entre 600 et 700 jeunes inscrits chaque saison, toutes catégories confondues», indique Martin Longchamps, président du club.

Par ailleurs, les Braves d’Ahuntsic confirment cette année encore qu’ils demeurent une école réputée. «Nous avons une quarantaine de nos meilleurs joueurs qui ont rejoint les clubs Élite cette année», relève M. Longchamps. Ce chiffre est également plus ou moins le même chaque année.

Il reste que ces 600 à 700 jeunes sur la glace représentent aussi une limite de ce que peut donner l’association. «Si nous n’avons pas plus d’heures de glaces, on ne peut pas aller plus loin», observe-t-il.

L’arrondissement Ahuntsic-Cartierville dispose de deux arénas, Ahuntsic et Marcelin-Wilson. Ce dernier était en travaux pour changer le gaz réfrigérant. Il a rouvert cette année.

«Il y a eu un bug en début de saison de quelques jours, mais les choses semblent être  rentrées dans l’ordre», croit M. Longchamps.

Une patinoire réfrigérée Bleu Blanc Bouge, offerte par les Canadiens de Montréal, installée au parc de Mésy à Cartierville avait permis d’assurer la transition pour la saison 2017-2018. Cette patinoire n’est pas destinée aux clubs de hockey mineur, mais aux activités communautaires.

Pour M. Longchamps il est impératif de se doter d’une nouvelle glace pour s’assurer d’inscrire plus de gens.

Pour garantir plus d’heures de glace, les Braves se déplaçaient dans les arrondissements limitrophes, notamment à Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!