Sylvain Gagnon La classe de Sylvie Deraiche à l'école alternative Atelier d'Ahuntsic est en communication avec Jean-Guy Trussart, communicateur scientifique à bord du Sedna IV.
Les élèves de la classe de Sylvie Deraiche de l’école alternative Atelier, dans Ahuntsic, ont eu la chance d’échanger avec Jean-Guy Trussart, communicateur scientifique de la mission 1000 jours pour la planète que mène l’aventurier Jean Lemire à bord du Sedna IV. Les jeunes de 5e et 6e année ont pu questionner le scientifique en lien avec les travaux qu’ils mènent en classe dans le cadre de ce grand projet éducatif.

«Qu’en est-il de la surpêche de l’esturgeon commun?» demande un premier élève au chercheur sans attendre. Un second s’interroge: «Pourquoi les tortues géantes sont-elles menacées d’extinction?» Ou encore: «La carpe asiatique représente-t-elle un danger pour nous?»

Autant de questions pour M. Trussart devant une classe animée de 26 élèves massés lundi dernier autour d’un poste informatique rendant possible la communication. «Ce sont de très bonnes questions que vous me posez», s’est d’ailleurs exclamé le chercheur.

Relever le défi des 1000 jours pour la planète comme le fait la classe de Mme Deraiche, c’est avant tout apprendre à saisir le fonctionnement de nos milieux de vie et se questionner sur les enjeux de conservation auxquels nous sommes de plus en plus confrontés. Les classes participantes peuvent dans cette optique adopter une espèce menacée d’extinction.

Chaque espèce est cotée en fonction de la gravité de la menace qui l’afflige et les enfants doivent, en vertu de cette cote, poser des actions concrètes contribuant à de saines habitudes de vie. «Dans notre classe, nous faisons les lundis sans viande et les jeudis sans technologie», indique Mme Deraiche, spécifiant qu’il est intéressant de voir que les familles des enfants participent également à ces journées thématiques

Les échos d’un système

Les échos d’un système est le second projet que mènent les élèves de la classe de Sylvie Deraiche dans le cadre de l’aventure 1000 jours pour la planète. Plus artistique, l’idée consiste à donner vie à un texte en créant une murale de pièces de bois sur lesquelles seront gravés des extraits d’un texte.

Symboliquement, le texte choisi par Mme Deraiche a été écrit par la mère d’un de ses élèves et a été rédigé il y a 25 ans. «Violaine Poirier a écrit ce texte, que nous avons rebaptiséLes échos d’un système, au moment où elle constatait avec amertume la destruction de notre planète», informe l’enseignante.

Décliné en 26 courts paragraphes – un par lettre de l’alphabet – ce texte est à la source du projet pédagogique de sensibilisation aux enjeux environnementaux. «En plus, le niveau de langage y est assez relevé. Je peux donc l’utiliser pour des exercices de vocabulaire», complète Mme Deraiche, faisant une pierre deux coups.

Chaque élève de la classe – le hasard faisant bien les choses, la classe en compte 26 – gravera un segment de texte sur un morceau de bois et illustrera l’essence du texte. Une grande murale sera créée à partir de ces œuvres.

C’est donc pour lancer ces démarches que la communication entre la classe de Mme Deraiche et l’équipage du Sedna IV a été organisée. Jean-Guy Trussart se dit «intéressé par ce grand projet de murale», dont il souhaite voir des photos.

Malheureusement, la communication a été rompue dès la fin de la période de questions planifiée, au moment même où M. Trussart avait consenti à répondre à des interrogations supplémentaires. Incapables de rétablir la connexion, les élèves de Mme Deraiche ont pu profiter d’une récréation allongée en ce rare matin ensoleillé de novembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!