Sylvain Gagnon Pierre Gagnier, Harout Chitilian et Jocelyn Ann Campbell lors du conseil d'arrondissement du 5 novembre.
Pierre Gagnier, maire de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, présente les faits saillants du dernier conseil d’arrondissement, qui a eu lieu le 5 novembre 2012.

Contribution financière de 20 000 $ accordée au Festiblues International de Montréal

Le conseil a accordé une contribution financière ponctuelle et non récurrente de 20 000 $ au Festiblues International de Montréal pour l’année 2012 afin d’aider l’organisation à pallier à son déséquilibre budgétaire causé par le mauvais temps qui a marqué le festival du 9 au 12 août dernier.

Le FestiBlues International de Montréal a tenu sa 15e édition en août dernier. Cette édition n’a pas connu le succès escompté puisqu’elle s’est déroulée sous des pluies incessantes qui ont persistées pendant toute la durée du festival. Ce mauvais temps a fait en sorte que le FestiBlues a enregistré une baisse considérable d’achalandage à l’occasion de son édition 2012. Les festivaliers se sont présentés aux divers spectacles beaucoup moins nombreux que prévu, laissant l’organisation du FestiBlues dans une situation financière difficile.

Pour l’aider à redresser sa situation financière, le FestiBlues International de Montréal a sollicité une aide financière d’urgence de la part de l’arrondissement.

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville répond favorable à cette demande en accordant au FestiBlues International de Montréal une contribution financière ponctuelle et non récurrente de 20 000 $ afin de l’aider à retrouver son équilibre budgétaire.

En accordant cette contribution financière, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville souhaite contribuer à la pérennité d’un événement culturel majeur qui se déroule annuellement, depuis 15 ans, dans l’arrondissement. En effet, le FestiBlues International de Montréal œuvre à Ahuntsic-Cartierville depuis 1998, et son événement annuel attire de 50 000 à 100 000 spectateurs, favorisant du même coup l’insertion de nombreux jeunes travailleurs.

L’arrondissement est fier de son association avec le FestiBlues International de Montréal laquelle contribue au rayonnement d’Ahuntsic-Cartierville.

Adoption de la Politique de reconnaissance des organismes panmontréalais (PANAM)

La Ville de Montréal et ses arrondissements ont la responsabilité d’assurer l’accès aux sports et aux loisirs à tous les Montréalais incluant ceux ayant une déficience physique ou intellectuelle. L’arrondissement souhaite rendre accessible à ses résidants handicapés des services de sports et de loisirs adaptés à leurs besoins spécifiques.

Les organismes PANAM œuvrent au développement et à la réalisation d’activités en sports et en loisirs adaptées aux besoins spécifiques des Montréalais ayant une déficience. Ces organismes possèdent l’expertise et offrent des activités de sports et de loisirs adaptées à une ou plusieurs déficiences telles que : motrice, intellectuelle, visuelle, santé mentale, troubles envahissants du développement, langage-parole et auditive.

Dans cette optique, les élus ont adopté la Politique de reconnaissance des organismes PANAM. Cette Politique permettra aux organismes PANAM reconnus l’accès aux équipements et aux installations de l’arrondissement dans la limite de leurs disponibilités et dans le respect des politiques de tarification. De plus, l’arrondissement diffusera la liste des organismes et des services offerts par les organismes PANAM reconnus.

Acquisition de deux épandeurs d’abrasifs en prévision de la saison froide

Le conseil d’arrondissement a accordé la dépense de 41 516 $ pour l’acquisition de deux épandeurs d’abrasifs qui seront utilisés pour les activités de la division de la voirie sur tout le territoire de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Ces épandeurs seront fort utiles pour l’entretien des trottoirs de l’arrondissement pendant la saison hivernale.

L’achat de ces deux machines permettra à l’arrondissement d’être encore plus autonome lors de ses opérations d’épandage d’abrasifs et ainsi offrir un service aux citoyens rapide et efficace!

Contribution financière additionnelle accordée au Conseil local des intervenants communautaires de Bordeaux-Cartierville (C.L.I.C.)

Cette contribution financière additionnelle de 56 250 $ est octroyée pour la consolidation du plan d’action 2012 de la démarche de revitalisation urbaine intégrée (RUI) du secteur Laurentien / Grenet.

De façon concrète, cette somme permettra au CLIC et à l’ensemble des partenaires engagés dans la démarche de développer des actions porteuses d’un effet de levier sur la mobilisation citoyenne du secteur et ce, avec la préoccupation du développement du quartier, empreinte de cette mobilisation pour la revitalisation.

L’arrondissement réitère sa confiance en la concertation du quartier pour la mise en œuvre du plan d’action tout en conservant le modèle du leadership partagé CLIC / arrondissement. Il est essentiel de soutenir cette démarche et d’y consacrer des ressources de façon significative.

70 000 $ pour la prévention de l’adhésion des jeunes aux gangs de rue

Lors de ce conseil, les élus ont approuvé les conventions entre l’arrondissement et les organismes énumérés ci-après, pour la réalisation d’activités de prévention de l’adhésion des jeunes aux gangs de rue. Pour ce faire, ils ont octroyé une contribution financière totalisant 70 000 $, budget provenant de la ville centrale.

En 2005, la Ville de Montréal a mis en place un comité directeur Ville-Gangs de rue visant la réduction du phénomène des gangs de rue de façon durable. Un plan d’action élaboré par ce comité prévoit quatre axes d’intervention : communication, prévention, répression / dissuasion et recherche. Huit arrondissements ont été priorisés pour mettre en place des projets visant la prévention face à ce phénomène.

Depuis 2009, 3 projets sont soutenus à l’arrondissement. Ces projets, développés par les organismes Rue Action Prévention Jeunesse, la Maison des jeunes de Bordeaux-Cartierville et le Centre des jeunes Saint-Sulpice, couvrent au moins un des quatre axes d’intervention ciblés, de même que la clientèle visée : les jeunes à risque, les familles à risque et les jeunes de gangs émergents.

L’arrondissement bénéficie d’un montant total de 70 000 $. Les principales activités et actions prévues aux projets sont les suivantes :

Travail de rue et de milieu : 30 000 $

Ce projet vise à maintenir la deuxième ressource en travail de rue et de milieu à temps plein (35 h / semaine) auprès des jeunes de 13 à 25 ans du territoire d’Ahuntsic et de Cartierville afin de rejoindre et de créer un lien significatif auprès des adolescents et jeunes adultes (13 à 25 ans) vulnérables, gravitant en périphérie des gangs de rue ou à risque d’y adhérer.

X-primes toi : 15 000 $

L’organisme propose des activités qui visent les jeunes de 12 à 17 ans qui gravitent autour de la Maison des jeunes Bordeaux-Cartierville susceptibles d’adhérer à des gangs de rue.

Développement d’influence positive : 25 000 $

Ce projet s’inscrit dans une pratique d’intervention de continuité et vise à prévenir les comportements délinquants et à réduire l’attrait des gangs de rue aux yeux des jeunes adultes désœuvrés et des plus jeunes qui sont susceptibles de subir leur influence. Développement d’influence positive vise un changement de dynamique sociale dans les milieux de vie. Pour ce faire, il a recours et aide 10 jeunes âgés de 16 à 25 ans, à devenir des modèles positifs auprès des plus jeunes (6 à 17 ans).

Festival Je lis, tu lis… se poursuivra dans le secteur Est de l’arrondissement

Les élus du conseil demandent au comité exécutif de la Ville de Montréal de modifier le budget de la Ville, pour l’année 2012, en conformité avec l’article 144 de la Charte de la Ville de Montréal, afin de tenir compte de la réception par l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville de la contribution financière de 12 939 $ en provenance de l’organisme Avenir d’enfants afin de poursuivre le Festival de la lecture Je lis, tu lis… dans le secteur Est de l’arrondissement. L’arrondissement a reçu une confirmation du Regroupement local en petite enfance d’Ahuntsic, fiduciaire de la subvention Avenir d’enfants pour le plan d’action 2012, qu’elle recevra une somme de 12 939 $ pour le Festival de la lecture. Afin de pouvoir utiliser ce montant, l’arrondissement désire faire modifier sa dotation en augmentant l’enveloppe budgétaire des revenus et des dépenses de 12 939 $. Cette action est nécessaire afin de réaliser le mandat donné aux bibliothèques d’Ahuntsic-Cartierville et de débuter le projet du festival de la lecture dans les délais en octroyant un contrat de services professionnels.

(Source: Arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!