Sylvain Gagnon Marie-Pierre Arthur adaptera les pièces de ses deux albums en formule duo.
C’est dans Ahuntsic que Marie-Pierre Arthur lance sa série de spectacles en duo. Elle entame une tournée supportant son dernier album, Aux alentours, le 26 janvier à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville. Rencontre en vue d’un spectacle intimiste.

Accompagnée du guitariste Joe Grass, Marie-Pierre Arthur a pour objectif de rejoindre davantage de gens avec une formule allégée, sans toutefois édulcorer ses chansons. «Il y a tout un réseau de salles que je dois abandonner à cause de la taille du spectacle régulier. Je vais découvrir avec la formule duo tout le réseau des maisons de la culture et des petits cabarets en région», se réjouit-elle.

Le défi est toutefois de taille d’adapter un album aussi ancré dans le rythme qu’Aux alentours, en une formule de scène à effectifs réduits. «La guitare acoustique, tout dépendamment comment elle est jouée, peut être assez percussive, note d’emblée Marie-Pierre Arthur. Mais l’important, c’est de travailler des arrangements qui vont conserver l’identité des chansons, même si j’en transforme quelques-unes.»

Une de ces transformations annoncées concerne la basse, instrument de prédilection de l’auteure-compositrice-interprète. «Je compte l’utiliser non plus comme un instrument rythmique, mais comme un instrument de textures. C’est un peu la même chose avec ma voix: je suis une grande fan de folk country mélancolique et j’amène quelques titres dans ce registre», dit-elle, évoquant les chants plaintifs du country américain.

«Ça me permet de chanter différemment et ça fait du bien. Quand je pousse ma voix en duo, ça crée une réelle dynamique tandis qu’en full band, c’est moins présent parce que je chante toujours à fond. Ça nous permet de revenir à l’essence du texte», commente l’artiste.

Pour qu’un duo soit intéressant, il faut que les deux artistes aient quelque chose à communiquer musicalement, croit-elle, «sinon c’est simplement une formule qui a moins de couches et que je trouve moins intéressante». C’est pourquoi Marie-Pierre Arthur a voulu monter ce concert avec Joe Grass, véritable as de la six cordes qu’il manie en plusieurs déclinaisons: pedal steel, banjo, guitares. «C’est un artiste qui m’inspire beaucoup», confie-t-elle.

Alentours créatifs

Si l’auteure-compositrice-interprète dit s’inspirer de son guitariste Joe Grass, il en est tout autant de son entourage créatif, ses alentours. Gaëlle Tavernier, avec qui elle coécrit les chansons, et François Lafontaine, qui signe la musique de plusieurs titres, sont en quelque sorte les architectes du deuxième album de Marie-Pierre Arthur, paru en 2012 et salué par la critique.

Cette collégialité, on la retrouvera d’ailleurs dans le prochain vidéoclip de Marie-Pierre Arthur, tourné le 15 janvier. «C’est pour la chanson All Right. Elle se termine avec un chœur gospel et pour le clip, j’ai réuni plusieurs amis chanteurs. La dynamique était super et malgré la lourdeur d’une journée de tournage, c’était vraiment plaisant», conclut-elle.

Marie-Pierre Arthur présentera Aux alentours en version duo à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville le samedi 26 janvier, à 20h.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!