Depuis le mois de septembre, 80 enfants sont accueillis à l’installation l’Acadie du CPE Château de grand-mère. Le site a officiellement ouvert ses portes le 26 avril en présence d’une cinquantaine de personnes, dont des intervenants communautaire, la députée de l’Acadie, Christine St-Pierre, et l’équipe du centre.

L’établissement possède déjà une installation sur l’avenue de Bois-de-Boulogne, à côté du CLSC. Une demande avait été déposée pour une deuxième installation en 2008 à la suite de l’annonce gouvernementale de l’ajout de 15 000 nouvelles places en garderie dans la province.

«On savait qu’il y avait un manque de places dans le quartier, souligne la directrice générale Lucie Jamison. Quand la Ville de Montréal a annoncé la revitalisation des places l’Acadie et Henri-Bourassa, on a travaillé en concertation avec des partenaires pour voir s’il y avait moyen de s’installer sur ce site. Il a fallu faire la démonstration que ce lieu était le meilleur endroit pour offrir des places. Il y a tout un aspect social. L’idée était de contribuer à développer un certain esprit de village et de donner un service aux familles qui se trouvent dans un secteur enclavé.»

Les 80 places sont offertes en priorité aux familles de Place l’Acadie. Mais, lors de l’inauguration, elles étaient toutes déjà prises.

Au coût de 1,9M$, le projet a été financé en grande partie par le ministère de la Famille.

Selon Mme Jamison, l’esprit est plus communautaire à l’installation l’Acadie qu’à celle sur Bois-de-Boulogne. «En grande majorité, les gens se connaissent. Quand on organise des activités rassembleuses, c’est plus facile. Les gens échangent rapidement entre eux. C’est certain qu’à ce moment-là, l’appartenance se développe plus facilement.»

Le CPE occupe une aile du rez-de-chaussée d’une des tours à condominiums de Place l’Acadie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!