Archives Le complexe immobilier qui devrait être construit sur Henri-Bourassa près de Meilleur semble démesuré pour le quartier.
Ayant appris qu’un projet immobilier d’une envergure considérable sera érigé sur le boulevard Henri-Bourassa près de la rue Meilleur, je me suis mobilisée afin d’inviter les résidents d’Ahuntsic les plus touchés par ce projet à venir en grand nombre à la séance d’information qui se tiendra le 8 mai dans le sous-sol de l’église Saint-André-Apôtre.

Je crois qu’une implantation immobilière responsable qui respecte la typologie du quartier et la qualité de vie des résidents est une implantation qui sera gagnante. Décontaminer le site des anciens garages du ministère des Transports du Québec (MTQ) est une bonne initiative. Penser à un projet résidentiel harmonisé avec les immeubles existants le serait également.

Je prends pour exemple la construction, il y a quelques années, du Bourg de la rive situé sur Gouin. Les édifices les plus hauts sont de quatre étages et bien intégrés au complexe d’habitation.

Dans le projet immobilier qui nous est présenté par le promoteur Musto, il s’agit d’une construction beaucoup plus imposante. Il est de l’envergure des récentes constructions qui bordent l’autoroute 15 au coin de l’Acadie et du boulevard Henri-Bourassa. On remarquera qu’il n’y a, aux abords de cet immense complexe immobilier, aucune résidence comme celles que nous retrouvons sur les rues avoisinantes du parc immobilier projeté. Il semble d’ailleurs que ce soit ce même promoteur qui ait fait construire ces immenses édifices.

Imaginez un peu les impacts sur la vie quotidienne des résidants actuels si de tels édifices étaient construits ici! Près de 3000 personnes dans un espace de 40 864 mètres carrés! Presque autant de voitures en circulation sur le boulevard et les rues avoisinantes? En tout, 1022 unités d’habitation réparties en 10 bâtiments de 4, 8 et 12 étages!

Ce que je dénonce, c’est la démesure d’un tel projet et les impacts négatifs évidents sur la qualité de vie de notre quartier que nous avons choisi, tranquille.

Je vous invite, d’ici le 8 mai, à compter le nombre d’étages des quelques édifices que vous rencontrerez sur votre chemin pour vous donner une meilleure idée de l’énormité de ce qui risque d’arriver si nous ne nous mobilisons pas contre une implantation immobilière démesurée et qui déroge avec les hauteurs normalement autorisées pour notre quartier.

Les trois édifices de douze étages auraient 45 mètres de haut; les trois édifices de dix étages, 35 mètres; les deux de huit étages, 30 mètres; enfin, les deux plus petits de quatre étages, 15 mètres. Cela donne à réfléchir…

Venez en grand nombre pour dénoncer et faire modifier un projet démesuré comme celui qui nous sera présenté le mardi 8 mai, à 19h. Venez faire entendre votre voix et proposer des alternatives qui, elles, seront mesurées et dont les résidants d’Ahuntsic pourront être fiers.

Pour une meilleure préparation à la séance d’information, j’aimerais insister sur l’importance de consulter le document d’information produit à cet effet:

http://ocpm.qc.ca/sites/default/files/pdf/P59/3a.pdf

Nathalie Cloutier, rue Tanguay

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus