Archives La piscine intérieure Sophie-Barat sera rénovée
La Ville de Montréal est très active depuis quelques années en matière d’accessibilité universelle afin que tout citoyen puisse utiliser ses services, programmes, communications et édifices sans être discriminé en raison de limitations fonctionnelles. C’est dans ce cadre que le projet de la piscine intérieure Sophie-Barat a été sélectionné pour une mise en œuvre.

La piscine Sophie-Barat présente plusieurs problématiques au chapitre de l’accessibilité pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. En effet, les espaces de stationnement réservés sont non fonctionnels et mal signalisés, les portes de l’entrée principale sont difficiles à ouvrir et ne sont pas munis d’ouvre-portes automatiques. De plus, la configuration des locaux rend la circulation intérieure difficile, les salles de toilettes hommes et femmes sont peu performantes pour les personnes en fauteuil, les cabines de déshabillage sont trop petites. Le dispositif d’accès au bassin est inadéquat et non fonctionnel, ce qui limite grandement l’accessibilité à la piscine. Les gradins nécessitent quant à eux des travaux correctifs afin d’assurer la sécurité des usagers.

La Direction des stratégies et transactions immobilières (DSTI) est responsable de mettre en œuvre des projets visant à améliorer les performances d’accessibilité des bâtiments municipaux et prévoit une enveloppe budgétaire dédiée à la mise en œuvre de ces projets. Conséquemment, elle invite, annuellement, les 19 arrondissements et services corporatifs à présenter des projets nécessitant des travaux d’amélioration reliés à l’accessibilité et sélectionne les projets selon des critères préétablis par un comité composé de représentants du milieu associatif ainsi que de la DSTI. Présenté en 2010, le projet de réfection de la piscine intérieure Sophie-Barat a été sélectionné récemment.

Les travaux prévus au présent projet ont pour but de corriger les principales lacunes liées à l’accessibilité de l’immeuble. Ces travaux d’amélioration bénéficieront à l’ensemble de la population puisqu’ils permettront d’améliorer la prestation de service.

La ville améliore l’accessibilité universelle

En juin 2011, la Ville de Montréal adoptait sa Politique municipale d’accessibilité universelle. « Rendre notre Ville plus accessible aux personnes ayant des limitations fonctionnelles est une priorité pour notre Administration. C’est pourquoi nous travaillons depuis de nombreuses années avec de précieux partenaires du milieu associatif, ce qui nous permet de poser des gestes qui répondent toujours davantage aux besoins des citoyens. Dans cet esprit collaboratif, je suis heureuse d’annoncer le renouvellement de notre soutien financier afin qu’ils puissent nous aider à améliorer l’accessibilité universelle dans la métropole », a déclaré Jocelyn-Ann Campbell, membre du Conseil exécutif.

C’est dans ce contexte que la Ville de Montréal accorde un soutien financier aux organismes AlterGo, Formation AlterGo, au Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI), à Ex Aequo et à Société Logique.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus