Sylvain Gagnon Pauline Marois et Diane De Courcy le 2 août au moment de l'annonce de la candidature de l'ex présidente de la CSDM dans Crémazie.
Chaque semaine, le Courrier intégrera à ses pages un résumé de l’actualité électorale de la dernière semaine. Déclenchée sans grande surprise mercredi le 1er août la présente campagne à démarré dans la circonscription de Crémazie avec une annonce importante.

Diane De Courcy, ancienne présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et commissaire scolaire d’Ahuntsic, joint les rangs du Parti québécois. Pauline Marois était d’ailleurs présente le 2 août pour en faire l’annonce ainsi que pour présenter les grandes orientations d’un éventuel gouvernement péquiste en éducation. « Le Parti Québécois place la réussite et la persévérance scolaires au premier plan de toute action touchant le système d’éducation. Toutes nos décisions doivent être motivées par cet objectif sachant que l’avenir du Québec passe par une jeunesse instruite et éduquée », a affirmé Pauline Marois.

Dans cette optique, la « mesure phare » présentée par Mmes Marois et De Courcy concerne l’implantation dans des milieux défavorisés de la maternelle à temps plein à l’âge de quatre ans. Il s’agit là d’une mesure à laquelle Mme De Courcy s’est dit particulièrement attachée. « Pour diminuer le décrochage, il faut identifier les enfants vulnérables le plus tôt possible et les mettre sur un pied d’égalité avec les autres. La maternelle à quatre ans est également un facteur de francisation », a-t-elle soutenu hier après-midi.

Le retour d’Eleni Bakopanos

Eleni Bakopanos est bien connue des Ahuntsicois elle qui a représenter le Parti libéral du Canada dans l’arrondissement entre 1993 et 2006. Sa candidature dans Crémazie a été annoncée le 3 août. Membre de l’équipe de Jean Charest, elle entend placer le développement économique et la création d’emplois au cœur de ses préoccupations: « ce sont des outils essentiels pour investir dans notre système de santé, d’éducation, dans l’aide aux familles et aux aînés. Notre vision permet à notre société de développer des valeurs d’égalité, de justice et de cohésion sociale. C’est ce que je souhaite pour les citoyens de Crémazie », a-t-elle déclaré. Mme Bakopanos s’est par ailleurs réjouit de l’annonce de M. Charest, proposant un soutien financier aux familles pour l’achat de matériel scolaire. « Il s’agit d’une mesure concrète qui permettra aux familles de Crémazie ayant des enfants inscrits dans une école primaire du réseau public, de faciliter l’accès aux ressources matérielles et d’offrir le soutien nécessaire afin de compléter leurs devoirs, et ce, dans le but de favoriser leur réussite scolaire », a-t-elle déclaré le 8 août.

En raison du début de la campagne, La Coalition avenir Québec ainsi que Québec solidaire n’ont pas fait parvenir de communiqué au Courrier. Vous pouvez toutefois lire dans ses pages, les réponses des candidats Carla El-Ghandour (CAQ) et André Frappier (QS) à la question de la rédaction.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!