C’est sous un soleil de plomb que la dynamique équipe de Ville en vert éco-quartier Ahuntsic-Cartierville a inauguré le 20 juillet la Halte verte du centre Y de Cartierville. Visant entre autres à contrer l’îlot de chaleur que crée la façade du centre Y, les convives, dont le député fédéral Stéphane Dion, ont pu profiter de ce havre de fraîcheur, à l’ombre des amélanchiers.

La halte verte est un espace végétalisé, aménagé pour soutenir la biodiversité dans un quartier densément urbanisé. Intégrée au plus vaste projet du corridor vert Cartierville, la halte du centre Y est à la fois un endroit de détente pour les citoyens et un îlot de fraîcheur pour la faune environnante. L’aménagement, savamment conçu par Marc Sardi , chargé de projet en biodiversité urbaine à Ville en vert éco-quartier, est composé uniquement de plantes indigènes du Québec. « Les espèces choisies pour la halte poussent dans des friches urbaines ou des milieux ouverts, elles sont donc acclimatées à une grande exposition au soleil. C’est exactement ce dont nous avions besoin puisque la devanture du centre Y reflète énormément de chaleur due à sa fenestration », indique M. Sardi.

Bien que l’espace attribué à la halte verte soit assez restreint, on note une importante différence de température lorsqu’on pénètre dans le périmètre aménagé. « Il est clair que nous n’avons pas la superficie nécessaire pour contrer l’îlot de chaleur du centre Y, mais grâce aux amélanchiers que nous avons plantés, il y a juste assez d’ombre pour que l’on puisse sentir un peu de fraîcheur », continue Marc Sardi.

Au total, c’est quelque 150 vivaces, une cinquantaine d’arbustes et amélanchiers qui composent la halte verte. Les espèces ont été choisies dans le but de pourvoir aux besoins nutritifs des oiseaux migrateurs, mais également de favoriser la pollinisation, par la grande concentration de plantes nectarifères. « Nous avons également trois types de plantes hôtes dans lesquelles les papillons viennent y déposer leurs œufs et pour que les chenilles puissent se nourrir des feuilles et s’y développer », explique M. Sardi.

Enthousiasme des élus

Stéphane Dion a livré un discours senti, à la fois réaliste et cocasse, lui qui a insisté pour parler sans micro: « Je suis enthousiaste de voir tous ces projets visant à verdir Cartierville. C’est ce genre d’initiative qui permettront aux hommes de se sauver, car la Terre elle, se sauvera d’elle-même », a clamé l’ancien Ministre fédéral de l’environnement. Le maire de l’arrondissement, Pierre Gagnier a quant à lui saluer les efforts concertés de Ville en vert éco-quartier et du centre Y, « efforts qui donnent aujourd’hui des résultats dont on peut être fier » a-t-il ajouté. Finalement, la directrice du Y, Néhal Nassif, a tenu à souligner l’investissement passionné de Marc Sardi dans la gestion du projet, lui qui travaille aussi aux suites de la halte verte dont notamment l’aménagement d’une ruelle verte dans Cartierville.

L’équipe de Marc Sardi est présentement à la recherche de bénévoles pour assurer l’entretien de la halte verte et des autres aménagements du corridor vert Cartierville. Un comité sera créé sous peu. Pour informations, contacter Ville en vert éco-quartier Ahuntsic-Cartierville.

La halte verte du centre Y Cartierville a été rendue possible grâce à la Subvention de la revitalisation de la nature, soutenue par la Fondation Home-Dépôt Canada et gérée par Evergreen.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus