L’hôpital du Sacré-Coeur a reçu une bonne nouvelle, le ministère de la Santé s’engage à appuyer la construction de son Centre intégré de traumatologie. Ce centre fait partie d’un important projet d’agrandissement et de rénovation de l’hôpital évalué à plus de 40M$, incluant aussi la construction d’une unité mère-enfant.

Avec l’appui gouvernemental, l’établissement de santé pourra ainsi entamer la planification des travaux de construction de son futur Centre de traumatologie. L’opération s’échelonnera sur trois ans pour une ouverture en 2015.

Pour ses patients polytraumatisés, Sacré-Cœur possède présentement des unités de soins disséminés un peu partout dans l’hôpital.

«L’équipe multidisciplinaire n’a pas de locaux pour travailler. Ils viennent et ils repartent, explique Josée-Michelle Simard, coordonnatrice au service des communications de l’établissement de santé. Le Centre de traumatologie va permettre d’avoir des locaux dédiés pour ces professionnels qui gravitent autour des patients. En plus, un étage complet sera réservé à l’enseignement et à la recherche en traumatologie, avec un centre de simulation de pointe.»

Unité mère-enfant

Dans son projet de modernisation, Sacré-Cœur souhaite également créer une nouvelle unité pour les mères et leurs poupons. Cette installation moderne permettra d’accueillir la clientèle dans des chambres neuves qui feront contraste avec les locaux actuels plutôt vétustes. L’unité comportera plus de 20 chambres, dont des chambres de naissance privées.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!