Sylvain Gagnon Le CACI offre maintenant des cours de français gratuits pour les employés des entreprises de moins de 50 employés. La formation est, entre autres, offerte sur le lieu de travail.
Le Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI) de Bordeaux-Cartierville ajoute une corde à son arc en offrant un programme de francisation pour les petites entreprises. L’organisme propose des cours de français gratuits pour les employés et un soutien financier à la francisation des outils informatiques. L’objectif est de permettre à ces entreprises de moins de 50 employés, dont le propriétaire est souvent un immigrant, d’augmenter leur clientèle et leur productivité. Entrevue avec la directrice du CACI, Anait Aleksanian et l’agent démarcheur auprès des entreprises, Anna Faramazyan.

Courrier Bordeaux-Cartierville: Qu’est-ce qui a motivé le CACI à offrir un service de francisation pour les petites entreprises?

Anait Aleksanian:C’est surtout le fait de contribuer à l’intégration linguistique et professionnelle de la main-d’œuvre immigrante et de réaffirmer la primauté et la vigueur de la langue française au sein de la société québécoise. En tant qu’organisme partenaire de l’Office québécois de la langue française (OQLF), le CACI s’engage à orienter, accompagner et soutenir les petites entreprises désireuses de se franciser volontairement jusqu’à l’obtention de l’attestation de conformité délivrée par l’OQLF.

C.B-C:Quel est l’objectif de ce service?

Anna Faramazyan:Le français est une des forces pouvant contribuer, directement et indirectement, au succès des petites entreprises. Cette force s’exprime à travers la langue d’accueil et de service, la langue d’affichage et la langue de travail, tout cela grâce à des actions sur les fronts de la promotion et de la sensibilisation, de la formation et de l’accompagnement. L’objectif de ce service est d’aider les entreprises pour qu’elles soient en mesure de servir le public en français et d’offrir un environnement de travail français à leur personnel.

C.B-C:Quels types d’avantages ce service permettra-t-il pour les entreprises?

A.A.: Les avantages sont nombreux. Franciser son entreprise, c’est élargir sa clientèle, augmenter sa productivité et assurer des meilleures ventes. C’est aussi disposer d’un personnel en mesure de comprendre et de satisfaire une clientèle exigeante et variée. Selon les statistiques, la population de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville est majoritairement francophone, avec deux personnes sur trois qui parlent le français à la maison et qui préfèrent être servies en français, même si elles peuvent converser en anglais. Les études montrent que la majorité des clients francophones évitent de fréquenter les endroits où ils ne peuvent pas être servis ou informés en français.

C.B-C:À quelles entreprises s’adresse le programme?

A.A.:Le programme de francisation s’adresse à toute entreprise ayant moins de 50 employés, désirant se conformer à la Charte de la langue française, peu importe la provenance des propriétaires.

C.B-C:Quelle sorte d’entreprise accompagne le CACI?

A.F.: Il s’agit de restaurants, épiceries, cliniques vétérinaires, salons de bronzage, pharmacies, et autres.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!