Présentés dans la salle de type cabaret à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, Les Vendredis cannibales 2012 reçoivent le 20 avril, Jean Arsenault et son groupe Ouanani qui feront danser les spectateurs avec leurs rythmes reggae et salsa.

Le groupe réunit le chanteur Jean Arsenault, un grand du djembé et de la kora du Sénégal, Sadio Sissokho, un claviériste du Mozambique, Samito Matsinhe, un batteur du Nouveau-Brunswick, Alain Bourgeois et un bassiste du Ghana-Togo-Longueuil, Patrice Agbokou. La formation s’éclate en plusieurs langues et sur plusieurs rythmes, tels que le reggae, le soukouss, le rigodon, le kompa, la cumbia, la salsa, et plus encore. Ils qualifient leur musique de multiethnique-électro-organique-festive-tropicale-boréale.

Poésie urbaine

Pour clore la série des Vendredis cannibales, le poète urbain Jjanice+ viendra chanter sa poésie sur des rythmes saccadés de rock alternatif, de musiques afro-caribéennes et électroniques, le 27 avril. Depuis son séjour en Haïti en 2007, Jjanice revient avec une écriture où la mélancolie, la liberté, l’espoir, l’insouciance et le ralliement tourbillonnent avec allégresse. Avec un son avant-gardiste et un message rassembleur, Jjanice réunit des musiciens, tous issus d’horizons différents. (Source: Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville)

Ouanani, le vendredi 20 avril, à 21h et Jjianice + Soul hybride, le vendredi 27 avril, à 21h. La Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, 10 300, rue Lajeunesse. Info: 514 872-8749.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!