Archives L'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville utilisera, entre autres, son montant additionnel pour améliorer l'état de ses rues.
Dans le cadre de la réforme du financement des arrondissements pilotée par la Ville de Montréal, Ahuntsic-Cartierville verra son budget 2013 augmenter de 4,2 M$. Faisant parti des arrondissements «sous-dotés», Ahuntsic-Cartierville verra ainsi les transferts de la ville centre augmenter de 7%.

Des 4,2 M$ additionnels, des montants sont prévus pour couvrir l’augmentation du coût de la vie (1,3 M$) et les dépenses liées au développement immobilier (138 000$).

«C’est une bonne nouvelle qui était attendue, particulièrement chez nous, puisque nos budgets étaient gelés depuis trois ans. Non seulement nous n’étions pas à flot, mais on reculait. Il était temps qu’on rétablisse les choses. Avec cette correction, on revient à une situation normale», souligne le maire d’Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier.

L’élu et son équipe souhaitent utiliser ce montant additionnel pour améliorer des services à la population. Selon le premier magistrat, l’arrondissement a un rattrapage à faire au niveau du pavage des rues et des trottoirs, en plus de la coupe de gazon.

«On va réparer nos chaussées pour les mettre à niveau. Avec tous les parcs que nous comptons, on veut aussi ajouter de l’équipement pour entretenir les pelouses. On va se payer des équipements de base qu’on n’avait pas pour pourvoir à nos besoins», précise-t-il.

Ce transfert pourrait également être utilisé pour des études et la préparation de plans préliminaires relativement à la venue d’une nouvelle bibliothèque dans le district de Saint-Sulpice.

Réaction des élus

Le conseiller de Bordeaux-Cartierville, Harout Chitilian, a réagi rapidement après cette nouvelle qu’il juge positive pour l’arrondissement. «Il faudra maintenir la même rigueur qui nous a permis de rembourser notre dette et de dégager des surplus. Il faut continuer à renforcer et améliorer la qualité des services de proximité aux citoyens», laisse-t-il entendre.

Pour Jocelyne Ann Campbell, conseillère de Saint-Sulpice ce transfert permettra «à Ahuntsic-Cartierville de bonifier ses services de proximité et de corriger une partie des infrastructures qui ont souffert d’un manque à gagner qui date de dix ans».

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus