Amine Esseghir / TC Media Une soixantaine de citoyens ont pris part à la consultation publique sur l'aménagement du parcours Gouin le long des berges de la rivière des Prairies.

Les citoyens présents à la consultation publique, organisée le 18 février, sur les aménagements des berges du parcours Gouin et la rue piétonnière provisoire à Ahuntsic ont globalement apprécié les présentations des projets proposés par l’arrondissement. «En général, on entend les gens dire pas dans ma cour, moi je vous dirais mettez en dans ma cour, des projets comme ceux-là», a déclaré Pierre Bastien, résident d’Ahuntsic connu pour avoir été élu municipal.

La soixantaine de personnes présentes à la salle du conseil ont vu défiler les projections sur les aménagements du Parcours Gouin, le long des berges de la rivière des Prairies, un pavillon d’accueil innovant en matière d’économie d’énergie, un arboretum et une rue piétonne expérimentale qui favorisera la liaison entre les parcs Basile-Routhier et Maurice-Richard et encourage l’utilisation du vélo.

«Montréal fêtera son 375e anniversaire en 2017, a indiqué Ronald Cyr, directeur de l’arrondissement. Ce projet est l’occasion de laisser un legs aux gens d’Ahuntsic-Cartierville.» Les projets présentés arborent la synthèse des consultations successives engagées depuis 2012 sur l’aménagement des berges. «Les projets sont excellents parce qu’ils prennent en compte les avis des citoyens», a indiqué Daniel Vinet.

Rue piétonnière sur Stanley
Pour donner une idée de l’aménagement du parcours Gouin, l’arrondissement fermera cet été, entre le mois de juin et août, une partie de l’avenue Park-Stanley, entre les rues Basile-Routhier et Durham.

Des bancs, des balançoires éventuellement et des supports à vélos seront installés alors que les gens pourront se déplacer en toute sécurité entre les berges, le long du parc Maurice-Richard et le parc Basile-Routhier.

Un pavillon d’accueil vert
Projet à plus long terme, la construction d’un pavillon d’accueil multifonctionnel sur le terrain du parc Basile-Routhier. Le bâtiment sera du genre «nette zéro», c’est à dire le plus vert possible, produisant sa propre énergie grâce à des panneaux solaires, la géothermie et de petites éoliennes. La construction est prévue en 2016 et la halte serait prête pour le 375e de Montréal, en mai 2017.

Cet endroit, ouvert aux cyclistes et aux promeneurs servira de halte ou de point de départ pour visiter le parcours Gouin. D’une superficie de 350 mètres carrés et situé à proximité des transports en commun, le pavillon servira de lieu d’animation, puisqu’on y prévoit une salle multifonctionnelle. On a prévu 3,82 M$ pour l’équipement et l’aménagement du site et 150 000 à 200 000$ pour l’entretien, l’animation et la surveillance. On annonce qu’environ 2,8 M$ en subventions sont à la disposition de l’arrondissement.

Des arbres pour la biodiversité
En association avec l’UQAM, Ahuntsic-Cartierville deviendra le premier site citadin à bénéficier d’une forêt urbaine où on évaluera l’effet de la végétation sur l’environnement. Des dizaines d’arbres de différentes espèces seront plantés le long d’un circuit en forme de double spirale, aménagé tout près du pavillon sur 1300 mètres carrés. Cette installation est destinée autant à l’évaluation de l’impact des arbres sur la santé des écosystèmes urbains qu’à la vulgarisation de la connaissance arboricole.

Le tout est réalisé dans le cadre du projet Diversité des arbres en ville, en partenariat avec l’organisme IDENT (International Diversity Experiment Network with Trees). On a prévu une somme de 174 000 $ pour ce projet. Si les projets sont très avancés, on indique que rien n’est coulé dans le béton. Les suggestions et avis des citoyens sont toujours les bienvenus.

Pour proposer des idées, suggestions ou commentaires à propos du parcours Gouin il faut écrire à : parcoursgouin@ville.montreal.qc.ca.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!