Archives TC Media

Constat sans appel des responsables des travaux au niveau de l’arrondissement, le nombre d’entreprises qui proposent leur service a augmenté sensiblement, donnant plus de choix aux décideurs.

«Il y a plus de joueurs, observe Gilles Côté, directeur de l’aménagement du territoire à Ahuntsic-Cartierville. Les soumissionnaires sont plus nombreux et nous avons plus de choix.» La suspicion légitime de l’opinion concernant le secteur de la construction à Montréal s’est trouvée confirmée lors du déballage public des scandales concernant ce secteur lors des séances de la commission Charbonneau.

Les règlements adoptés, notamment l’obligation d’un certificat de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour les entrepreneurs qui soumissionnent à la Ville, avait certes induit des retards en 2013, mais aujourd’hui, le nombre d’entreprises qui proposent leurs services a augmenté. «Nous avons aussi des opérateurs qui viennent de l’extérieur de Montréal», fait valoir M. Côté. Une situation qui permet de trouver des entreprises moins chères mais aussi des qualifications plus pointues. Cela étant, le directeur de l’aménagement du territoire constate aussi que le prix moyen des travaux a légèrement augmenté.

Travaux de planage sur certaines rues artérielles
La ville-centre prévoit des travaux de planage sur certaines rues artérielles. Voici une première liste. Rue Tanguay, entre les rues Fleury Est et Prieur. Rue Verville, entre la rue Dazé et le boulevard Gouin. Rue Meunier, entre les rues Sauvé et Fleury Ouest. L’avenue de l’Esplanade entre les rues Sauvé et Sauriol. Avenue Jean-Bourdon, entre le boulevard Toupin et la rue Beauséjour.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!