Amine Esseghir / TC Media Le niveau supérieur de la maison du pressoir a été aménagé pour accueillir une exposition d'objets appartenant aux congrégations religieuses qui se sont installées dans cette région de Montréal depuis le XVIIe siècle. Dans une partie, on peut aussi voir et écouter les témoignages de personnes qui évoquent la mémoire du Sault-au-Récollet.

La nouvelle exposition permanente au musée de la maison du pressoir dans la parc-nature de de l’Île-de-la-Visitation a été inaugurée le 21 mai. L’exposition sur deux volets est ouverte au public du 24 mai au 31 octobre.

L’exposition sur deux niveaux se tient dans la maison du pressoir, complètement rénovée. Cité historia, l’organisme qui anime aussi les sites historiques des moulins et de la maison du meunier est la cheville ouvrière de cette importante réalisation.

Au rez-de chaussée, le visiteur se familiarise avec l’histoire du village du Sault-au-Récollet, un des premiers site à accueillir les colons français à partir de 1696.
À l’étage, c’est l’exposition tournante. Cette année, on peut y admirer des objets ayant appartenus aux congrégations religieuses qui ont occupé les lieux: les Sœurs de Miséricorde, les Dames du Sacré-Cœur, les Jésuites et les frères de Saint-Gabriel.

Une partie de la salle est consacrée à l’exposition mémoire vivante. Des témoignages enregistrés de personnes qui ont vécu ou qui connaissent le Sault-au-Récollet. Ces récits, présentés en images, permettent de voir des photographies personnelles de ceux qui racontent ce qu’évoque pour eux, le village devenu quartier.

L’inauguration s’est tenue en présence de plusieurs élus, dont Réal Ménard, responsable de l’Environnement et des Parcs au sein du Comité exécutif de la Ville de Montréal, Marie Montpetit, députée provinciale de Crémazie, Maria Mourani, députée fédérale d’Ahuntsic ainsi que Émilie Thuillier et Lorraine Pagé, conseillères à l’arrondissement.

C’est grâce à un important financement du ministère de la Culture et des communications du Québec que l’exposition a pu voir le jour. Une aide que n’a pas manqué d’évoquer la députée provinciale de Crémazie, Marie Montpetit. Elle a annoncé au passage que la ministre, Hélène David, devrait visiter l’exposition dans les prochains jours. Vincent Garneau, directeur du développement historique à Cité historia a tenu à remercier l’équipe qui a contribué à la mise sur pied de l’exposition.

Au-delà de la dimension locale, les animateurs de Cité historia veulent faire de la visite au musée de la maison du pressoir une véritable destination montréalaise. La présence à proximité de la maison du meunier et du site des moulins au sein même du parc-nature de l’île de la Visitation leur permet d’offrir une sortie riche et intéressante. L’installation du bistro des moulins sur le site même permet de joindre l’utile à l’agréable.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!